Qui veut ai­der à sau­ve­gar­der la cha­pelle du Sou­chet ?

Dans le cadre du pro­jet de res­tau­ra­tion de la vieille bâ­tisse, la com­mune de Bus­sière-SaintGeorges a lan­cé un ap­pel au mé­cé­nat afin de fi­nan­cer les tra­vaux.

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Boussac Du Côté De - Amé­lie Lothe (CLP)

Fon­dée en 1501, la cha­pelle du Sou­chet re­pré­sente un pan im­por­tant de l’his­toire de Bus­sière-Saint-Georges. Mais ce mor­ceau de pa­tri­moine est me­na­cé. La mu­ni­ci­pa­li­té et les ha­bi­tants ont donc fait du pro­jet de res­tau­ra­tion de la bâ­tisse une prio­ri­té. Ob­jec­tif ? Lui don­ner une nou­velle vo­ca­tion so­cio­cul­tu­relle. C’est pour­quoi une cam­pagne d’ap­pel au mé­cé­nat po­pu­laire et au mé­cé­nat d’en­tre­prise a été lan­cée, ven­dre­di 9 no­vembre, à la salle des fêtes de la com­mune.

Près de 22 000 eu­ros dé­jà ré­col­tés en 2012

Dans le cadre de ce pro­jet col­lec­tif, la com­mune a aus­si dé­ci­dé de faire ap­pel à cha­cun : ha­bi­tants, en­tre­pre­neurs, ar­ti­sans, com­mer­çants et as­so­cia­tions. Une idée sou­te­nue par la Fon­da­tion du pa­tri­moine qui se fé­li­cite de l’ini­tia­tive. D’au­tant que ce ne se­ra pas la pre­mière fois. Une pré­cé­dente sous­crip­tion pu­blique avait été lan­cée le 19 oc­tobre 2012 ; elle avait alors per­mis de réunir la somme de 22 600 eu­ros. Pour par­ti­ci­per, les per­sonnes in­té­res­sées peuvent en­voyer leurs dons à la mai­rie, à l’as­so­cia­tion ou les faire sur In­ter­net à l’adresse www.fon­da­tion-pa­tri­moine.org. Un geste utile pour ai­der à la sau­ve­garde et à la va­lo­ri­sa­tion du pa­tri­moine creu­sois. Par ailleurs, la mu­ni­ci­pa­li­té va éga­le­ment re­ce­voir di­verses aides de l’Etat (DETR) et du dé­par­te­ment de Creuse.

Avec cette ré­cente si­gna­ture de la con­ven­tion tri­par­tite, réa­li­sée en pré­sence de Gé­rard Tho­ma­zon, maire du village, de Phi­lippe Cho­ley, ad­mi­nis­tra­teur, et de dif­fé­rents do­na­teurs, les tra­vaux vont donc en­fin pou­voir dé­bu­ter dans les pro­chaines se­maines. Pour au­tant, la mu­ni­ci­pa­li­té a la vo­lon­té de pré­ser­ver l’ori­gi­na­li­té de la cha­pelle. Hors de ques­tion, par exemple, de tou­cher au clo­cher oc­to­go­nal, rare dans la ré­gion. Les élus in­sistent d’ailleurs sur le terme de res­tau­ra­tion et non de ré­no­va­tion. Cette ré­ha­bi­li­ta­tion, su­per­vi­sée par un ar­chi­tecte des Bâ­ti­ments de France, com­men­ce­ra par le sou­tè­ne­ment du clo­cher et la mise en place de quatre po­teaux afin de sou­te­nir la poutre au bord du pignon et re­des­cen­dant vers l’ouest. L’opé­ra­tion se pour­sui­vra par le dé­mon­tage et le re­mon­tage du pignon, puis la ré­fec­tion et l’étayage du clo­cher.

Mais l’his­toire ne fait que com­men­cer. Une troi­sième sous­crip­tion se­ra réa­li­sée dans les pro­chaines an­nées, en vue d’une deuxième tranche des tra­vaux. Il n’en fau­dra pas moins pour re­don­ner à la bâ­tisse son charme d’au­tre­fois.

▶ La si­gna­ture de la con­ven­tion de lan­ce­ment de sous­crip­tion s’est dé­rou­lée ven­dre­di 9 no­vembre, à Bus­sière-Saint-Georges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.