La balle a ter­mi­né sa course dans la fe­nêtre du dres­sing

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Du Côté D’aigurande -

JAC­QUE­LINE ET LOUIS VINCENT, QUI HA­BITENT LE MOU­LIN DE GÂTESOURIS À MONT­CHE­VRIER, ont eu une désa­gréable sur­prise et res­sen­ti une frayeur ré­tros­pec­tive en dé­cou­vrant la fe­nêtre de leur dres­sing, si­tué à l’étage de leur ha­bi­ta­tion, la vitre bri­sée et le bat­tant trans­per­cé par une balle.

dé­clarent-ils. ap­pré­hen­sion, car ce genre de tir peut bles­ser quel­qu’un à tout mo­ment. Louis Vincent a aver­ti l’Of­fice na­tio­nal de la chasse et de la faune sau­vage. Il sou­hai­tait aus­si por­ter plainte mais, ex­plique-t-il, que ces règles aient été en­freintes. Le rap­port d’in­ci­dent si­gnale que, con­trai­re­ment aux re­com­man­da­tions du sché­ma dé­par­te­men­tal de ges­tion cy­né­gé­tique, le tir n’a pas été

c’est-à-dire que la tra­jec­toire de la balle ayant man­qué sa cible ne s’est pas ter­mi­née dans le sol à courte dis­tance.

Jac­que­line Vincent et son époux n’étaient heu­reu­se­ment pas dans la pièce au mo­ment du tir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.