Lau­rier rose : pro­té­gez-le sans l’étouf­fer

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Loisirs -

D’an­née en an­née, le lau­rier rose re­monte vers le nord et s’ins­talle sous des cli­mats de plus en plus fri­leux l’hi­ver. On en cultive en pleine terre en Tou­raine et en Ile-de-France où il peut ge­ler dur en jan­vier et fé­vrier. Mais pour ce­la, il est in­dis­pen­sable de bien le pro­té­ger en s’y pre­nant avant les grands froids ; On plante trois pi­quets au­tour de l’ar­buste. On les en­toure d’une toile et on double l’ex­té­rieur avec un plas­tique épais et l’in­té­rieur avec un pa­pier jour­nal (ex­cellent iso­lant ther­mique). On bourre l’es­pace lais­sé au­tour du lau­rier de paille et fou­gères sèches. On laisse tou­jours la tête de l’ar­buste à l’air libre. Une taille en mars net­toie­ra les par­ties ge­lées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.