Les col­lé­giens face à la Grande Guerre

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Du Côté De Bonnat - D.H.

Les élèves de 3e du col­lège Marc-Bloch ont dé­cou­vert la cap­ti­vante ex­po­si­tion sur le cen­te­naire de l’Ar­mis­tice à la mai­rie de Bon­nat. Ar­naud 14 ans, ad­mi­ra­teur de Jacques Pré­vert, se sou­vient de quelques vers qui l’ont mar­qué et qui, à son avis, re­pré­sentent bien la guerre de 14-18 : « Qu’es-tu de­ve­nue main­te­nant sous cette pluie de fer, de feu, d’acier, de sang et ce­lui qui te ser­rait dans ses bras amou­reu­se­ment est-il mort dis­pa­ru ou bien en­core vi­vant ? » Et pour­tant ces vers ont été écrits en 1946 suite aux mons­trueux bom­bar­de­ments de la ville de Brest. Mais il a rai­son : qu’est-ce qui res­semble le plus à une guerre qu’une autre guerre? Li­la a été par­ti­cu­liè­re­ment im­pres­sion­née par la ma­quette (réa­li­sée par le foyer ru­ral de Glé­nic), « très réa­liste et de taille im­po­sante, ain­si que par les ob­jets réa­li­sés par les poi­lus dans les tran­chées quand ils avaient un mo­ment de ré­pit ». Mais ce­la ne fait que confor­ter l’image qu’elle se fai­sait dé­jà de la guerre, « hor­rible » dit-elle. « Se faire mal comme ça, des hommes contre des autres hommes, je ne com­prends pas… » Tom a été sur­pris de dé­cou­vrir « le nombre im­por­tant de morts suite à une ma­la­die ou au manque d’hy­giène ». Sa conclu­sion est sage et les adultes de­vraient la mé­di­ter : « quel manque d’hu­ma­ni­té, comment l’homme peut-il en ar­ri­ver là ? »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.