L’ONF Ber­ry s’en­gage dans la pré­ser­va­tion

L’Of­fice na­tio­nale des fo­rêts Ber­ry-Bour­bon­nais or­ga­nise, lun­di 17 dé­cembre, une opé­ra­tion de plan­ta­tion avec des élèves des en­vi­rons de la fo­rêt com­mu­nale de Blet.

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - La Une - An­toine Ber­taux

Par­fois source de croyances et de lé­gendes, la fo­rêt re­cèle bien des mys­tères. Cer­tains vieux arbres, té­moins d’une autre époque, as­surent éga­le­ment le lien entre les gé­né­ra­tions. Les fo­res­tiers ont ain­si hé­ri­té du tra­vail de leurs pré­dé­ces­seurs et ils prennent des dé­ci­sions qui construi­ront le vi­sage de la fo­rêt d’ici 100 ans. Une ges­tion des bois d’au­tant plus im­por­tante que la ques­tion du re­nou­vel­le­ment des fo­rêts est l’un des en­jeux im­por­tant dans la lutte contre le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique. Et pour­tant, l’ex­ploi­ta­tion du bois, ma­té­riau re­nou­ve­lable, est en­core né­gli­gée dans cer­taines ré­gions.

La sé­che­resse et le gel, en­ne­mis du chêne ses­sile

Dans le Ber­ry, où les mas­sifs fo­res­tiers sont re­la­ti­ve­ment pré­sents, l’Of­fice na­tio­nal des fo­rêts (ONF) Ber­ry-Bour­bon­nais sou­haite sen­si­bi­li­ser les ci­toyens à la pré­ser­va­tion de cet en­vi­ron­ne­ment. Ce­la com­mence dès le plus jeune âge. « Nous al­lons no­tam­ment or­ga­ni­ser une opé­ra­tion de plan­ta­tion de chênes dans la fo­rêt com­mu­nale de Blet (Cher), lun­di 17 dé­cembre, ex­plique Ca­ro­line Coc­co, nou­velle char­gée de com­mu­ni­ca­tion à l’ONF Ber­ry-Bour­bon­nais. En­vi­ron 90 élèves des com­munes de Blet, Cha­li­voy-Mi­lon et Lu­gny-Bour­bon­nais vont par­ti­ci­per à la ré­gé­né­ra­tion de la fo­rêt à tra­vers la plan­ta­tion de se­mis de chênes ses­siles. »

Cet arbre d’ex­cep­tion, qui do­mine la plu­part des fo­rêts oc­ci­den­tales, peut at­teindre des hau­teurs spec­ta­cu­laires com­prises entre 20 et 45 m. S’il s’épa­nouit plus fa­ci­le­ment dans un cli­mat océa­nique suf­fi­sam­ment hu­mide et dans les sols si­li­cieux ou cal­caire, il peut tou­te­fois sup­por­ter des épi­sodes de sé­che­resse pas­sa­gère. En re­vanche, il re­doute par­ti­cu­liè­re­ment les fortes ge­lées tar­dives qui ont ten­dance à dé­truire ses fleurs. Au­tant de pa­ra­mètres qu’il est im­por­tant de prendre en compte lors de la plan­ta­tion des se­mis. C’est d’ailleurs pour­quoi la plu­part des graines sont en­ter­rées entre le mi­lieu de l’au­tomne et le dé­but du prin­temps, hors pé­riode de gel et de sé­che­resse.

Pré­sent à Blet pour cette pre­mière édi­tion de l’opé­ra­tion, Sté­phane Lan­don, tech­ni­cien fo­res­tier de l’ONF, se­ra ain­si char­gé d’ex­pli­quer aux élèves – et sans doute à leurs ac­com­pa­gants – le fonc­tion­ne­ment des arbres et des fo­rêts, de pré­sen­ter le tra­vail des fo­res­tiers et, sur­tout, d’in­sis­ter sur l’im­por­tance de pré­ser­ver cet en­vi­ron­ne­ment. Pour au­tant, les en­fants ne dé­bar­que­ront pas to­ta­le­ment dans l’in­con­nu. Des ou­tils et autres sup­ports pé­da­go­giques adap­tés à chaque tranche d’âge ont en ef­fet été four­nis par l’ONF aux en­sei­gnants afin qu’ils puissent tra­vailler en amont de cette jour­née avec leurs élèves. Et si l’ave­nir des fo­rêts du Ber­ry était dé­jà en train de se jouer ?

▶ Le gland du chêne ses­sile est très ré­pan­du dans les bois ber­ri­chons. C’est no­tam­ment le cas dans la fo­rêt de Blet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.