En vue

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Le Berry Et La Région -

La se­maine der­nière, JeanF­ran­çois Bar­na­ba a lar­ge­ment contri­bué à la no­to­rié­té de son dé­par­te­ment en se pré­sen­tant comme « Gi­let jaune de l’Indre » sur les pla­teaux de France 2, BFM-TV, LCI ain­si que sur les an­tennes de France In­ter ou RMC, pour ne ci­ter que quelques mé­dias au­près des­quels il s’est im­pro­vi­sé por­te­pa­role du mou­ve­ment. Cette sou­daine no­to­rié­té ré­sulte, sem­blet-il, d’une ré­ac­tion en chaîne suite à une pre­mière in­ter­view don­née à France In­fo dans le cor­tège de la ma­ni­fes­ta­tion pa­ri­sienne du

1er dé­cembre. Au fil d’une tren­taine d’in­ter­views, ce Gi­let jaune du Blanc a ré­su­mé les re­ven­di­ca­tions fai­sant, se­lon lui, consen­sus sur l’abais­se­ment des taxes, l’aug­men­ta­tion du Smic et des pen­sions, le re­tour de ser­vices pu­blics en zone ru­rale et la re­fonte des ins­ti­tu­tions. Il a aus­si in­sis­té sur la né­ces­si­té de se struc­tu­rer et a an­non­cé son in­ten­tion de consti­tuer une liste pour les élec­tions eu­ro­péennes de 2019. Mais de re­tour dans l’Indre le 7 dé­cembre, Jean-Fran­çois Bar­na­ba a été désa­voué par une par­tie des Gi­lets jaunes lo­caux. Outre leur ré­ti­cence de prin­cipe à re­con­naître qui­conque comme porte-pa­role, nombre de ma­ni­fes­tants voient dans sa si­tua­tion pro­fes­sion­nelle l’exemple même du sys­tème qu’ils re­jettent. Cet an­cien conseiller tech­nique au conseil dé­par­te­men­tal de l’Indre est en ef­fet fonc­tion­naire ter­ri­to­rial sans af­fec­ta­tion de­puis neuf ans. Mais comme c’est la règle, son sa­laire est tou­jours pris en charge par le centre de ges­tion de la fonc­tion pu­blique ter­ri­to­riale de l’Indre, un éta­blis­se­ment pu­blic dont le bud­get est ali­men­té par les co­ti­sa­tions des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales du dé­par­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.