Des voeux fé­dé­ra­teurs à la com­mu­nau­té de com­munes

Lors de la tra­di­tion­nelle cé­ré­mo­nie de voeux, Syl­vie Mar­tin, pré­si­dente de la com-com des Portes de la Creuse en Marche, a pré­sen­té les pro­jets de l’in­ter­com­mu­na­li­té.

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Du Côté De Bonnat - Jean-Charles Lar­deau

La com­mune de Mor­troux a ac­cueilli la cé­ré­mo­nie des voeux de la com­mu­nau­té de com­munes des Portes de la Creuse en Marche qui s’est dé­rou­lée en pré­sence de Ge­ne­viève Ba­rat, vice-pré­si­dente de la ré­gion Nou­velle-Aqui­taine, char­gée de la ru­ra­li­té, du vivre en­semble, de la vie as­so­cia­tive et de la ci­toyen­ne­té.

Le nou­veau lo­cal du Chai prêt pour le prin­temps

Après avoir re­mer­cié Guy Mar­sa­leix, maire de Mor­troux, pour le prêt de la salle, Syl­vie Mar­tin, pré­si­dente de la com-com, a dé­taillé les pro­jets ma­jeurs en cours de l’in­ter­com­mu­na­li­té. « Par­tant du constat qu'il n'y avait plus de cré­neaux dis­po­nibles et compte te­nu des de­mandes, nous avons lan­cé le pro­jet d'ex­ten­sion du com­plexe spor­tif de Bon­nat avec une salle de boxe et une salle de gym douce, at-elle in­di­qué. Les tra­vaux sont bien avan­cés et la ré­cep­tion du chantier est pré­vue en avril. L’in­ves­tis­se­ment s’élève à 625 618 fi­nan­cés à 80 % par l'Etat et le Département. Cet équi­pe­ment est com­mu­nau­taire au vu de l'ori­gine géo­gra­phique des spor­tifs. En ef­fet, les membres des clubs sont aus­si nom­breux à ha­bi­ter Bon­nat que les com­munes en­vi­ron­nantes. » La pré­si­dente est en­suite re­ve­nue sur la créa­tion du tiers-lieu Le Chai, « un lieu de par­tage d’ex­pé­riences, de pro­jets et d’en­vies ». « Cé­line, la co­or­di­na­trice, anime le lieu et ac­cueille le pu­blic pour des temps d'ate­liers, des apé­ro-cau­se­ries, de la lo­ca­tion d'es­pace de tra­vail à la jour­née, à la se­maine ou au mois, a ex­pli­qué Syl­vie Mar­tin. A tra­vers ce lieu, notre vo­lon­té est de fa­vo­ri­ser le lien entre les ha­bi­tants et de dé­ve­lop­per l'éco­no­mie à tra­vers de nou­velles formes d'ac­ti­vi­tés comme le té­lé­tra­vail et le co­wor­king. » Au prin­temps, les ha­bi­tants du ter­ri­toire pour­ront dé­cou­vrir les nou­veaux lo­caux lorsque les tra­vaux se­ront ache­vés. Ces der­niers sont fi­nan­cés à 80 % par l'Eu­rope, l'Etat et le Département.

Se pro­je­tant dans l’ave­nir, la pré­si­dente de la com-com a évo­qué le dé­ploie­ment du haut dé­bit: « C’est un point ma­jeur de la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment, grâce à un énorme ef­fort fi­nan­cier de tous les par­te­naires – Eu­rope, Etat, Ré­gion, Département et nous­mêmes – pour que l'en­semble du ter­ri­toire ait ac­cès au haut dé­bit d'ici 2024. » Abor­dant les autres pro­jets de l’an­née 2019, Syl­vie Mar­tin a rap­pe­lé que les tra­vaux de construction d’une mi­cro­crèche al­laient com­men­cer : « La pe­tite en­fance et la jeu­nesse ont tou­jours été notre prio­ri­té et, au­jourd'hui, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Notre ter­ri­toire est ce­lui qui a le plus de nais­sances pro­por­tion­nel­le­ment à sa po­pu­la­tion. Pour une fois que les sta­tis­tiques sont fa­vo­rables, il faut le dire ! »

« A Ge­nouillac le site san­té a ou­vert ses portes, a pour­sui­vi la pré­si­dente. La com­mune a bé­né­fi­cié d'une aide de la com-com de 90 000 ; Bon­nat et Cha­te­lus au­ront le même fonds de concours pour leur site san­té res­pec­tif. L’ob­jec­tif est de mettre en ré­seau ces trois sites, en co­hé­rence avec le pro­jet de san­té des pro­fes­sion­nels. » La créa­tion de la piste de pump­track à l'étang de la Rous­sille à Châ­te­lus-Mal­va­leix et la mise en va­leur du site du mou­lin de Mal­val sont éga­le­ment au pro­gramme de l’an­née.

Après avoir men­tion­né les ac­tions me­nées en com­mun avec la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion du Grand Gué­ret (dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, cir­cuits courts, ac­cueil des nou­veaux ar­ri­vants), Syl­vie Mar­tin a for­mu­lé un voeu : « Que cette an­née soit une an­née où les éner­gies soient fé­dé­rées au­tour de la co­cons­truc­tion et de l'ac­tion. Il y a tant à faire qu'il est dom­mage de gas­piller de l’éner­gie et le temps de cha­cun, alors qu'ils se­raient utiles pour l'avan­ce­ment des pro­jets et donc de notre ter­ri­toire. »

(2e en par­tant de la droite).

▶ Ge­ne­viève Ba­rat, vice-pré­si­dente de la ré­gion Nou­vel­leA­qui­taine, était pré­sente

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.