Nous sommes en France !

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - De Vous À Nous - R. Ro­ne­thy / Châ­teau­roux / 36

Hap­py New Year on 2019... oh sor­ry, we are in France ! Ex­cu­sez-moi, nous sommes en France !

Oui, on parle de moins en moins fran­çais. Les mots an­glais en­va­hissent notre lan­gage cou­rant. Dans les pu­bli­ci­tés, on vous in­vite aux “black fri­days”, aux ventes “flash”, aux “ger­man days”, le “cy­ber mon­day”, “in­no­va­tion that ex­cites”, “al­ways my fit”, le ba­lai “au­to-clean”, etc...

Dans les ca­ta­logues, on vous vend des “pull overs”, des “leg­gings”, des “shorts”, des “tee-shirts”, des “sweat-shirts”, etc...

Dans le sport, on a le “bo­dy buil­ding”, la “dream team”, le “talk in­fo sport”, le “lea­der”, la “head of the race”, le “cha­sing group”, le “back of the pe­lo­ton”, la “stan­ding ova­tion”, le “free style”, le “wind­surf”, le vol en “wing­suit”, etc...

À la té­lé­vi­sion, on vous pro­pose les émis­sions : “wake up”, “the voice”, “the wall” ou “mo­ney drop”, les “bat­tles”, les “news”, le “blind test”, “mu­sic awards”, etc...

À la ra­dio, il y a “le grand mor­ning” ou le “be­fore” et “l’af­ter”, etc...

Dans la mode, il y a le “rock star” de la “fa­shion week”, le “li­fe­style”, le “best of shop­ping”, etc... Dans les pu­bli­ci­tés, on vous dit : “life is good”, “just do it”, du “shop­ping”, la pra­tique du “ups­kir­ting”.

Dans la vie cou­rante, on vous parle de : bon “week-end”, de “co-wor­king”, de “bru­shing”, de “de­brie­fing”, d’offre “ea­sy­bu­si­ness”, de “speed da­ting”, de “dres­sing”, de “li­ving room”, de “de­si­gn”, de “lif­ting”, de “smart­phone”, de “flyer”, de “fol­lo­wer”, de “news­let­ter”, de nou­velle “free box”, il a fait son “fla­sh­back”, de “gar­den fee­lings”, il a uti­li­sé un “flash-ball”, de”best sel­ler”, de “fast food”, ton “af­ter shave”... Dans les hô­pi­taux, de “bed ma­na­ger”, et du fa­meux “made in France”, etc, etc... Stop ! Dites-moi, pour­quoi tant de mots an­glais dans notre quo­ti­dien ? La langue fran­çaise n’es­telle pas as­sez riche ou as­sez belle ? Qu’en pen­sez-vous ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.