Comment se forme la neige ?

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - De Vous À Nous -

Au coeur des nuages froids char­gés de par­ti­cules vo­la­tiles mi­cro­sco­piques, la va­peur d’eau se condense en gout­te­lettes d’eau puis en cris­taux de glace à l’ori­gine des flo­cons de neige. Lorsque la tem­pé­ra­ture du nuage est in­fé­rieure à 0°C, les cris­taux de glace gros­sissent et fi­nissent par se pré­ci­pi­ter vers le sol du fait de leur poids. Lorsque ces pré­ci­pi­ta­tions tra­versent di­verses couches d’air as­sez froides (tem­pé­ra­ture in­fé­rieure à 0°C), ces cris­taux s’ag­glo­mèrent et forment des flo­cons. Trois condi­tions sont né­ces­saires pour que la neige se forme. Pre­miè­re­ment, la tem­pé­ra­ture de la masse d’air (dans l’at­mo­sphère et au sol) doit être très proche de 0°C ou juste en des­sous. Deuxiè­me­ment, la va­peur d’eau et de mi­nus­cules par­ti­cules vo­la­tiles (pous­sière, etc.) doivent être pré­sentes en as­sez grande quan­ti­té dans l’at­mo­sphère. En France, la neige tombe gé­né­ra­le­ment en plaine lorsque les tem­pé­ra­tures sous abri sont com­prises entre -5°C et +1°C. On re­trouve des épi­sodes nei­geux en plaine à par­tir de fin no­vembre jus­qu’au mois d’avril la plu­part du temps. Tou­te­fois, il est pos­sible d’ob­ser­ver des chutes de neige pré­coces en oc­tobre mais aus­si des chutes de neige tar­dives au mois de mai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.