Haine e-ram­pante

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - La Une - Lu­do­vic Mes­nard

À l’ap­pel d’une quin­zaine de mou­ve­ments po­li­tiques, se sont te­nus, le 19 fé­vrier, plu­sieurs ras­sem­ble­ments – le plus im­por­tant à Pa­ris – pour dé­non­cer une sé­rie d’actes an­ti­sé­mites, dé­jà en forte re­cru­des­cence (+ 74 %) en 2018. Un cli­mat d’hos­ti­li­té ma­ni­feste à l’en­contre des juifs par­fois dif­fi­cile à per­ce­voir de­puis le Ber­ry. Le pré­sident Ma­cron a an­non­cé dans la fou­lée une loi pour ré­pri­mer les pro­pos hai­neux sur In­ter­net. Car si la toile est un for­mi­dable ou­til d’in­for­ma­tion, de com­mu­ni­ca­tion et d’échange, elle a aus­si per­mis de li­bé­rer la pa­role. Une ver­tu jus­qu’à ce que les pro­pos dif­fu­sés de­viennent dis­cri­mi­na­toires, in­sul­tants ou ap­pellent à la vio­lence. Car In­ter­net et les ré­seaux so­ciaux peuvent don­ner à leurs uti­li­sa­teurs le sen­ti­ment de pou­voir avan­cer mas­qués, dans un pseu­do-ano­ny­mat.

La porte ou­verte a toutes les dé­rives – in­jures, dif­fa­ma­tion – en rai­son de la race, de la re­li­gion, de l’eth­nie, du sexe, de l’orien­ta­tion sexuelle, du han­di­cap, des goûts ou des cou­leurs. Cibles pri­vi­lé­giées de ces com­men­taires cin­glants : les per­son­nages pu­blics, les per­son­na­li­tés po­li­tiques, mais pas que. Une nou­velle forme d’im­pu­ni­té à tra­vers l’écran qui né­ces­site d’im­po­ser aux pla­te­formes le re­trait des conte­nus illi­cites, voire le blo­cage des sites in­cri­mi­nés, sous peine de fortes amendes. Pour frei­ner une haine e-ram­pante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.