L’ouvre-boîte

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Loisirs -

Les pre­mières boîtes de conserve sont ap­pa­rues au dé­but du XIXe siècle grâce à Ni­co­las Ap­pert qui in­ven­ta la sté­ri­li­sa­tion des ali­ments dans des boîtes her­mé­tiques sou­mises à la cha­leur (ap­pe­lée ap­per­ti­sa­tion du nom de son in­ven­teur). Ni­co­las Ap­pert créa la pre­mière usine de boîtes de conserve. Ces boîtes faites en mé­tal épais étaient très dif­fi­ciles à ou­vrir avec un mar­teau et un bu­rin. Mais ce n’est que 40 ans plus tard que l’ouvre-boîte fut in­ven­té alors que les boîtes en fer blanc étaient plus fines. C'est le Fran­çais Léon Cla­ve­rie, cou­te­lier à Pa­ris qui dé­po­sa le pre­mier bre­vet connu. C’était un genre de cou­teau à le­vier. Puis des mo­dèles à simple lame pour­vu de mo­lettes cran­tées furent in­ven­tés. Tou­te­fois, les mo­dèles les plus cou­rants sont ceux qui sont mu­nis de deux mo­lettes, l'une cou­pante et l'autre den­te­lée. Ceux-ci ont l'avan­tage de ne lais­ser au­cun bord cou­pant. Pour les uti­li­ser, il suf­fit de les po­si­tion­ner sur la boîte à ou­vrir puis de tour­ner et le tour est joué. En 1931 ap­pa­raissent les ouvre- boîtes élec­triques.

N’hé­si­tez pas à nous trans­mettre des in­for­ma­tions com­plé­men­taires sur cet ob­jet ou des anec­dotes par mail : echo­du­ber­[email protected]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.