Les ma­chines à sous

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Loisirs -

Si les ma­chines à sous n’ont été au­to­ri­sées en France qu’en 1986, elles sont ap­pa­rues en Amé­rique à la fin du XIXe. La toute pre­mière, nom­mée « le ban­dit man­chot » a été in­ven­tée par Charles Frey à San Fran­cis­co en 1887 avec un mé­ca­nisme simple à trois rou­leaux avec 5 sym­boles (fer à che­val, car­reau, pique, coeur, cloche). Le joueur doit in­sé­rer de l'ar­gent pour lan­cer une par­tie et son gain est dû au ha­sard. L'atout de ces ma­chines tient sur­tout dans la com­bi­na­toire : un mil­lier de com­bi­nai­sons sont pos­sibles.

Dans les an­nées 70 sont ap­pa­rues les ma­chines à sous élec­tro­niques et sont très pri­sées dans les ca­si­nos (po­ker, mul­ti­jeux, ma­chines à rou­leaux vi­déo).

N’hé­si­tez pas à nous trans­mettre des in­for­ma­tions com­plé­men­taires sur cet ob­jet ou des anec­dotes par mail :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.