Nou­veau grand maître chez les Culs d’ours

La confré­rie des Culs d’ours et ca­bi­nets d’vigne en pays de George Sand pro­meut le pa­tri­moine cultu­rel et gas­tro­no­mique lo­cal.

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - La Châtre - Da­nielle Pea­ron (CLP)

La confré­rie des Culs d’ours et ca­bi­nets d’vigne en pays de George Sand a te­nu son as­sem­blée gé­né­rale sa­me­di 30 mars, en pré­sence de Mi­chèle Sel­le­ron, conseillère dé­par­te­men­tale, et de Pa­trick Ju­da­let, maire de La Châtre. Mi­che­line Si­mo­not, grand maître de­puis 2014, a ac­cueilli les membres de la confré­rie. « L’at­trac­ti­vi­té d’un ter­ri­toire, c’est d’abord et avant tout sa fa­cul­té d’of­frir des em­plois du­rables, des ser­vices pu­blics et sa­ni­taires, un mi­ni­mum com­mer­cial et une qua­li­té en­vi­ron­ne­men­tale à ses ha­bi­tants, a-t-elle rap­pe­lé. Les bé­né­voles des as­so­cia­tions ne peuvent pas in­ver­ser la ten­dance mais peuvent conti­nuer à ai­der les dé­ci­deurs à l’in­ver­ser et à fa­ci­li­ter l’ac­cueil des nou­veaux ar­ri­vants. »

Une in­ci­dence sur l’économie lo­cale

Gil­bert Gui­tard, grand ta­bel­lion, a pré­sen­té le rap­port mo­ral. Il a d’abord été de­man­dé un ins­tant de re­cueille­ment pour des membres de la confré­rie dis­pa­rus dans l’an­née écou­lée : Pierre Pro­ton, qui a été le pre­mier grand maître de la confré­rie en 1998; So­lange Da­lot, qui s’est im­pli­quée dans la confré­rie et par­ta­geait sa pas­sion du terroir ; Yvette Phi­lip­pon, dont tout le monde louait la grande gen­tillesse na­tu­relle, Ber­ry bou­quet de la confré­rie du Roux d’Aye­neux en Bel­gique. Gil­bert Gui­tard a rap­pe­lé que la confré­rie ne per­ce­vait au­cune sub­ven­tion des col­lec­ti­vi­tés pour son fonc­tion­ne­ment. Le cha­pitre des ven­danges ac­cueille de nom­breuses confré­ries, beau­coup de per­sonnes sont lo­gées dans des hô­tels de la ville et fré­quentent des res­tau­rants à cette oc­ca­sion. Le rap­port d’ac­ti­vi­té donne un nombre d’adhé­rents (259) en baisse d’une di­zaine de per­sonnes. Il est im­pé­ra­tif pour l’as­so­cia­tion de trou­ver de nou­veaux membres, les co­ti­sa­tions sont né­ces­saires pour la sur­vie de la confré­rie (18 € pour une per­sonne, 26 €pour un couple). Le bi­lan fi­nan­cier de la confré­rie af­fiche un solde positif pour 2018. Porter la te­nue en­gage à se rendre aux cha­pitres de confré­ries amies aux quatre coins de la France, les frais oc­ca­sion­nés pour ces dé­pla­ce­ments sont dé­fis­ca­li­sés. « Etre pré­sent lors du cha­pitre d’une confré­rie, c’est en­tre­te­nir des liens d’ami­tié et l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir d’autres pa­tri­moines – cultu­rels, gas­tro­no­miques… – et ces contacts per­mettent que les confré­ries viennent au cha­pitre des Culs d’ours », a rap­pe­lé le grand ta­bel­lion.

La confré­rie des Culs d’ours est pré­sente à la vieille Saint-Vincent à La Châtre et pro­cède à des vi­sites des loges de vigne à la de­mande. La confré­rie a par­ti­ci­pé à la fête des as­so­cia­tions à la halle des Rouettes en sep­tembre. Le cha­pitre de la Saint-Vincent a eu lieu au Re­lais d’An­gi­bault à Mon­ti­pou­ret et le 20e cha­pitre des ven­danges, très fes­tif, s’est te­nu à la salle des fêtes de La Châtre. Gil­bert Gui­tard est très pré­sent sur le site de Beau­re­gard (vigne et ver­ger), ap­por­tant au quo­ti­dien en­tre­tien et soin pour ob­te­nir une ré­colte de qua­li­té en rai­sins et en fruits. Les ven­danges 2018 ont don­né un bon ré­sul­tat en vins ro­sé et blanc (pi­not gris, chas­se­las et ge­wurz­tra­mi­ner), une cu­vée qui se bo­ni­fie de­puis sa mise en fût. Le vin est ven­du à pe­tit prix aux membres de la confré­rie et est of­fert dans cer­taines ma­ni­fes­ta­tions. Les Culs d’ours ont fait l’achat de verres sé­ri­gra­phiés, qui sont ven­dus aux per­sonnes in­té­res­sées. La confré­rie est adhé­rente de l’am­bas­sade, de l’aca­dé­mie et du Conseil fran­çais des confré­ries. Pour ses adhé­rents, la confré­rie des Culs d’ours et ca­bi­nets d’vigne en pays de George Sand édite Le Fes­soué qui re­trace toute l’ac­ti­vi­té de l’an­née.

En fin de séance, il a été pro­po­sé l’élec­tion d’un nou­veau grand maître pour succéder à Mi­che­line Si­mo­not. Membre ac­tif de longue date de la confré­rie, Jean-Yves Mer­can a été élu grand maître à l’una­ni­mi­té. • Pré­si­dents d’hon­neur, Mi­che­line Si­mo­not, Ray­mond Fiaud, Jean Pe­ti­pez, Pierre Pro­ton ; grands chan­ce­liers, Chan­tal Blan­chard, Jo­sette Fre­nai­son, Da­niel Ma­chil­lot et Gérard Pi­let ; grand ta­bel­lion, Gil­bert Gui­tard ; grand ar­chi­viste, Li­liane Gui­tard ; grand ar­gen­tier, Alain Suzanne ; grand in­ten­dant, Lu­cette Da­gue­nantFou­ge­roux ; grand cham­bel­lan, Ge­ne­viève Du­theil ; grand échan­son, Lio­nel Blan­chard ; grand conné­table, Ber­nard Deschamps.

▶ Jean-Yves Mer­can suc­cède à Mi­che­line Si­mo­not, qui était grand maître de­puis 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.