Jus­qu’à 30 000€ pour at­ti­rer les mé­de­cins

Jus­qu’à 30 000 € pour at­ti­rer de fu­turs mé­de­cins

L'Echo du Thelle - - La Une - San­drine Raf­fin

La ville de Mé­ru pro­pose une bourse de 10 000 € an­nuelle aux in­ternes en mé­de­cine en contre­par­tie d’un en­ga­ge­ment d’ins­tal­la­tion de 5 ans.

La ville de Mé­ru a dé­ci­dé d’of­frir une aide de 10 000 € pen­dant trois ans, aux in­ternes en mé­de­cine qui s’en­gagent en contre­par­tie à s’ins­tal­ler sur Mé­ru, une fois di­plô­més.

Trou­ver un mé­de­cin ou un spé­cia­liste peut re­le­ver du par­cours du com­bat­tant dans l’Oise. Face aux dif­fi­cul­tés liées au re­cru­te­ment de mé­de­cins, les col­lec­ti­vi­tés pré­oc­cu­pées par la si­tua­tion, ri­va­lisent d’in­ven­ti­vi­té pour les at­ti­rer sur leur ter­ri­toire. A Mé­ru, la maire Na­tha­lie Ra­vier, veut in­ci­ter les jeunes pra­ti­ciens à s’ins­tal­ler dans sa com­mune. La ville va donc mettre la main à la poche. Elle a en ef­fet fait vo­ter lors du con­seil mu­ni­ci­pal du 2 oc­tobre, la mise en place d’une bourse com­mu­nale d’un mon­tant de 10 000 € an­nuel sur une pé­riode de 3 ans maxi­mum. Une ma­nière de fi­nan­cer les der­nières an­nées d’études des in­ternes en mé­de­cine gé­né­rale pour ten­ter de les convaincre de ve­nir s’ins­tal­ler à Mé­ru en tant que li­bé­ral ou sa­la­rié. L’aide se­ra at­tri­buée à ces jeunes de 3e cycle qui s’en­gagent après ob­ten­tion du doc­to­rat pour une du­rée de 5 ans mi­ni­mum. Ils de­vront tra­vailler seul ou au sein d’un lieu grou­pé (comme le pôle san­té- mai­son mé­di­cale), mais aus­si à pra­ti­quer leur ac­ti­vi­té aux ta­rifs conven­tion­nés de sec­teur 1 pen­dant 5 ans mi­ni­mum. Même si ce­la à un coût pour le bud­get de la col­lec­ti­vi­té, l’idée est de lut­ter contre les dé­serts mé­di­caux et de per­mettre la conti­nui­té des soins. La ville s’en­gage à ac­com­pa­gner ces jeunes gé­né­ra­listes et les sou­te­nir lors de leur pro­jet d’ins­tal­la­tion. En cas de non res­pect, les sommes ver­sées de­vront être res­ti­tuées. L’at­tri­bu­tion de cette bourse se­ra for­ma­li­sée par la si­gna­ture d’une con­ven­tion d’en­ga­ge­ment entre la ville de Mé­ru et l’étu­diant. A sa­voir que cette aide est cu­mu­lable avec la si­gna­ture d’un contrat d’en­ga­ge­ment de ser­vice pu­blic au­près de l’ARS (Agence ré­gio­nale de san­té). Celle-ci pré­voit une al­lo­ca­tion men­suelle de 1200 € à par­tir de la 2ème an­née des études mé­di­cales. « Nous avons ren­con­tré Mon­sieur Chou­kroun, le doyen de la fa­cul­té de mé­de­cine d’Amiens pour lui faire part de notre pro­po­si­tion », dé­clare la Maire Na­tha­lie Ra­vier, qui outre cette aide, compte aus­si as­su­rer la pro­mo­tion de la com­mune à tra­vers une pla­quette de com­mu­ni­ca­tion dis­tri­buée au sein de cette fa­cul­té. Le nou­veau zo­nage de l’Agence ré­gio­nale de san­té des Hauts-de-France pré­sen­té en 2017, a confir­mé que la den­si­té de pro­fes­sion­nels de san­té li­bé­raux est beau­coup plus faible sur le pays du Vexin-Thelle-Sa­blons que sur l’en­semble du ter­ri­toire, avec un âge beau­coup plus éle­vé sur ce ter­ri­toire que sur les autres en­ti­tés géo­gra­phiques. La ville connai­tra en ef­fet pro­chai­ne­ment plu­sieurs dé­parts en re­traite de mé­de­cins. Si rien n’est fait, la ma­jo­ri­té des mé­de­cins gé­né­ra­liste dis­pa­raî­tra sans né­ces­sai­re­ment être rem­pla­cés par des plus jeunes. Mé­ru est par consé­quent clas­sée en zone d’ac­tion com­plé­men­taire, ce qui cor­res­pond à un ter­ri­toire qui né­ces­site de mettre en oeuvre des moyens pour évi­ter que la si­tua­tion ne se dé­té­riore. Pour rap­pel, le plan Oise san­té du con­seil dé­par­te­men­tal pré­voit aus­si une aide fi­nan­cière à l’ins­tal­la­tion, un prêt à 0 %, un ac­com­pa­gne­ment in­di­vi­dua­li­sé pour les pro­fes­sion­nels de san­té et les étu­diants ain­si qu’une aide à la créa­tion de mai­sons de san­té.

Opé­ra­tion sé­duc­tion pour at­ti­rer les mé­dé­cins à Mé­ru. La ville pro­pose aux in­ternes de 3e cycle une bourse de 10 000€ sur trois ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.