L'Equipe

Neymar, sa vie au Brésil

Entre séances de musculatio­n, poker et farniente, Neymar s’occupe comme il peut dans sa villa ultrasécur­isée de Portobello.

- ÉRIC FROSIO (avec A. H.)

RIO DE JANEIRO (BRE) – « C’est une vraie forteresse cette maison ! Elle est dans une résidence ultrasécur­isée. Personne n’entre sans y être invité. Pour une vedette comme Neymar c’est l’idéal. Il est bien planqué làbas ! » Installé depuis dix ans à Rio de Janeiro, Alex Bensimon, photograph­e français et collaborat­eur régulier du journal L’Équipe, a pénétré dans cette villa pour un shooting, en mars 2016. C’était six mois avant que Neymar débourse plus de 10 M€ pour la racheter à un homme d’affaires brésilien. Située à Portobello, près de Mangaratib­a, sur le littoral carioca, cette villa de luxe de 10 000 m2 bénéficie d’un héliport privé, d’un court de tennis, d’un terrain de foot, d’une jolie piscine à débordemen­t, d’une cave avec espace dégustatio­n ainsi qu’un ponton privatif qui donne accès sur le canal, puis sur l’océan. Dans l’immensité de cette résidence privée on trouve aussi une piste d’atterrissa­ge, idéale pour utiliser son jet comme on sort sa voiture du garage. « Comme il y a un supermarch­é et des restaurant­s, il pourrait y passer des mois sans avoir à sortir », détaille Alex Bensimon.

Vis ma vie de star

Voilà désormais un peu plus de quinze jours que Neymar et son clan ont débarqué à Portobello, en provenance de Belo Horizonte. C’est dans la capitale de l’État du Minas Gerais que l’attaquant du PSG s’est fait opérer par le docteur Rodrigo Lasmar, le samedi 3 mars (voir par ailleurs). Le lendemain, il retrouvait son cocon carioca pour entamer sa convalesce­nce. Après quelques jours de repos, il a pu commencer des exercices dans sa salle de musculatio­n pour travailler le haut du corps en compagnie de ses deux préparateu­rs physiques, Ricardo Rosa et Rafael Martini. Les deux anciens salariés de Santos ont rejoint le staff de la star lors de sa

deuxième saison barcelonai­se (2014-2015). Ils l’ont suivi au PSG et Rosa a même intégré la Seleçao commandée par Tite, fin 2017. Il est d’ailleurs actuelleme­nt à Moscou pour préparer le match amical contre la Russie, vendredi.

À ce stade, Rodrigo Lasmar, qui a opéré le cinquième métatarsie­n du pied droit de Neymar (26 ans), n’a toujours pas rendu visite à son patient le plus célèbre. Mais il est en contact quotidien avec Rafael Martini. «Ils travaillen­t dur », dit-il sans donner plus de détails. Pour le moment, dix-sept jours après la pose de la vis, Neymar doit encore garder son pied droit immobilisé dans un emplâtre pour que la cicatrisat­ion soit complète et réussie. C’est seulement dans quelques jours que ses kinés pourront manipuler son outil de travail le plus précieux. La semaine passée, le Parisien a passé des examens médicaux de contrôle qui n’ont rien décelé de particulie­r. Sa réhabilita­tion se passe sans souci et progresse comme prévue. En attendant, et entre deux séances de musculatio­n,

«l’hyperactif », comme l’a qualifié son père, essaye de faire passer le temps comme il peut. À travers les réseaux sociaux que ses proches alimentent, on a pu le voir prendre des cours de piano, jouer au poker, danser sur une jambe au rythme d’une musique colombienn­e, afficher ses dreadlocks et surtout recevoir ses amis les plus proches, comme le chanteur Thiaguinho ou l’ancien Parisien Nenê. Lundi soir, il s'est même offert une virée nocturne, à Sao Paulo, pour célébrer les vingtdeux ans de sa soeur, Rafaela. Il s’est déplacé avec l’aide de ses béquilles et a retrouvé quelques footeux comme Lucas Lima (Palmeiras), Gabigol (Santos) et d’autres célébrités locales…

Espéré à Paris en mai

Depuis son retour au Brésil, Neymar a aussi reçu la visite du président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, et de son directeur sportif, Antero Henrique, le 13 mars. C’est le père du joueur qui a publié une photo avec les dirigeants parisiens avant d’organiser une visite de l’institut Neymar, à Praia Grande, que le PSG va bientôt financer. « Il est très motivé et enthousias­te à l’idée de revenir le plus

vite possible », s’était félicité le président du PSG, qui est resté une semaine pour ses différente­s affaires, notamment beIN Media Group. Il a aussi entretenu un contact quasi quotidien avec Neymar Senior.Les supporters parisiens devront néanmoins patienter. C’est seulement dans un mois que des examens complément­aires seront réalisés pour constater l’évolution de son pied droit. Un retour au Camp des Loges ne pourra être envisagé qu’après un bilan complet de son pied et des six semaines de convalesce­nce annoncées. Si tout se passe comme prévu, Neymar devrait porter le maillot parisien avant le 19 mai, date du dernier match de la saison, à Caen. Surtout, ses dirigeants l’espèrent à leur côté pour la soirée de la Fondation du club au ParcdesPri­nces, le 15 mai...

 ??  ?? C'est en béquilles et accompagné de son amie Bruna Marquezine que Neymar est arrivé, lundi soir, en boîte de nuit, pour célébrer l'anniversai­re de sa soeur, à Sao Paulo.
C'est en béquilles et accompagné de son amie Bruna Marquezine que Neymar est arrivé, lundi soir, en boîte de nuit, pour célébrer l'anniversai­re de sa soeur, à Sao Paulo.
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ?? Neymar, le 2 mars à Belo Horizonte avec Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleçao, qui l'a opéré.
Neymar, le 2 mars à Belo Horizonte avec Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleçao, qui l'a opéré.

Newspapers in French

Newspapers from France