L'Equipe

«À Kazan, les Français ne seront pas perdus»

Evguenia Lodvigova , maire adjointe de la ville russe, garantit un excellent accueil aux Bleus et à leurs supporters, le 16 juin, pour leur premier match de la Coupe du monde face à l’Australie.

- ALBAN TRAQUET

Une délégation officielle de Kazan (république du Tatarstan) était de passage à Paris, en fin de semaine dernière, pour assurer la promotion de la « troisième capitale de Russie » (après Moscou et Saint-Pétersbour­g), à l’occasion de la prochaine Coupe du monde (14juin-15 juillet). Une présentati­on effectuée au siège de la représenta­tion commercial­e de la Russie en France, dans un hôtel particulie­r du XVIe arrondisse­ment parisien. Kazan et son Arena (45 000 places) accueiller­ont six rencontres du Mondial (quatre matches de groupes, un huitième de finale et un quart de finale), dont France - Australie, le 16 juin, qui marquera l’entrée des Bleus dans la compétitio­n. Maire adjointe de la ville, Evguenia Lodvigova fait le point sur les préparatif­s, à moins de trois mois du coup d’envoi.

UNE VILLE FRANCOPHIL­E

« Nous attendons environ 20000suppo­rters français pour le match face à l’Australie, le 16 juin. Les informatio­ns pratiques dans les hôtels, les restaurant­s et pour les visites seront disponible­s en cinq langues, dont le français, évidemment. L’ambassadeu­r de France en Russie (Sylvie Bermann) nous a rendu visite il y a un mois. L’Alliance française est présente à Kazan depuis plus de trenteans,elleseraso­llicitéeav­ec ses bénévoles. Les Français ne seront pas perdus chez nous ! Kazan (1,2 million d’habitants, située à 800 km à l’est de Moscou) a signé un accord de coopératio­n (concernant le tourisme et la culture) avec la Mairie de Paris. Les deux villes entretienn­ent une amitié profonde. J’ai passé l’invitation à Anne Hidalgo (la maire de Paris) pour qu’elle assiste au match. »

LAS ÉCURITÉ RENFORCÉE

« La sécurité est notre priorité et on en discute chaque jour. Les effectifs de police seront renforcés, entre trois et cinq fois le nombre habituel. Le principe, c’est que chaque policier en ait un autre dans son champ de vision. Nous avons acquis l’expérience de l’organisati­on de grands événements sportifs. On a accueilli la Coupe des Confédérat­ions l’an dernier, les Championna­ts du monde de natation (en 2015), les Universiad­es d’été (en 2013)…»

MA Î TRISER LE CO Û T DE L’HÉBERGEMEN­T

« Ce n’est pas seulement le problème de Kazan, mais de toutes les villes russes concernées par la Coupe du monde. En temps normal, la location journalièr­e d’un appartemen­t coûte 2000rouble­s (environ 30€). Là, on voit des prix à 30 000 (420 €) ou 50000roubl­es (700€)… C’est une situation folle, mais les gens veulent faire de l’argent, c’est normal (le maire, Ilsur Metchine, a demandé publiqueme­nt aux loueurs de ne pas abuser de la situation).Je pense que les prix seront plus bas en mai ou juin. Et, pour les hôtels, il y a des tarifs recommandé­s (les prix «conseillés » varient de 84 € la nuitée dans un établissem­ent classique à 1 214 € dans un cinq étoiles, selon un document de la municipali­té ).»‘

 ??  ?? 20 000 supporters français sont attendus à Kazan, le 16 juin, pour le premier match des Bleus au Mondial.
20 000 supporters français sont attendus à Kazan, le 16 juin, pour le premier match des Bleus au Mondial.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France