L'Equipe

Lappartien­t voit Froome courir le Giro

- G.S.

Dans une interview donnée hier à la Gazzetta dello Sport, le président de l’UCI, David Lappartien­t, s’ est dit pessimiste sur le temps de résolution del’ affaire Froome (résultat d’ analyse anormal au sal but a mol lors de la dernière Vuel ta) qui en est toujours à sa première phase. Les juristes du LADS( unité antidopage) et les scientifiq­ues mandatés par l’UCI échangent encore avec les experts et les avocats dépêchés par le coureur de Sky, qui tentent de faire la preuve de l’innocence du Britanniqu­e .« La procédure est longue, il faut répondre aux questions et les documents doivent être étudiés, a expliqué le président de l’ Union cycliste internatio­nale. Les deux partie sont des avocats performant­s et le cas est beaucoup plus compliqué qu’à l’habitude. […] Quand l’affaire va-t-elle se terminer ? Honnêtemen­t, je n’en sais rien. J’ avais dit que j’ espérais que ce serait avant leGiro(4-27m ai ), mais je ne suis pas sûr que ce soit possi- b le .» Cette première phase doit se conclure par une procédure dʼ«acceptatio­n des conséquenc­es ». Selon ses conclusion­s, le LADS proposera soit un non-lieu, s’il a admis les explicatio­ns du coureur, soit une suspension. Froome aura alors le choix d’ accepter ou non la sanction. S’ il refuse, le dossier sera confié au tribunal antidopage indépendan­t de l’ UCI.Davi dL appartient a confirmé que le tribunal n’ avait été consulté que sur des problèmes de procédure. « Avant de passer à la deuxième phase, a-t-il ajouté, on doit être sûrs d’ avoir répondu à toutes les questions. Personne ne veut prendre le risque de poursuivre avant d’avoir étudié chaque détail. C’ est pour cette raison que le LADS a posé quelques questions au tribunal antidopage, pour être certain d’ avoir suivi la procédure correcte .»

 ??  ?? Pour le patron de l'UCI, le feuilleton Froome n'est pas près de finir.
Pour le patron de l'UCI, le feuilleton Froome n'est pas près de finir.

Newspapers in French

Newspapers from France