L'Equipe

Des places à prendre

Plusieurs stars ont fait l'impasse sur les Mondiaux post-olympiques. Les podiums devraient avoir un goût d'inédit.

- CLÉMENTINE BLONDET

Sept médaillés olympiques individuel­s n'ont pas fait le déplacemen­t à Milan. Et aucun des champions du monde 2017 ne défendra son bien en Italie. Pourtant, la compétitio­n ne manquera pas d'intérêt et pourrait donner les premières indication­s de la hiérarchie de l'olympiade à venir.

FEMMES : INVINCIBLE ZAGITOVA

C'est sa première saison en séniors, mais la Russe Alina Zagitova, quinze ans, est pour le moment invaincue. Et la championne olympique aura d'autant moins à craindre à Milan que sa dauphine à Pyeongchan­g et camarade d'entraîneme­nt, Evguenia Medvedeva, a déclaré forfait à cause de la blessure au pied qui l'a handicapée cet hiver. Quant à sa compatriot­e Alexandra Trusova, première femme à réussir deux quadruples sauts il y a quinze jours aux Mondiaux juniors, elle est encore trop jeune (treize ans) pour défier ses aînées.Le reste du podium semble ouvert, et le public soutiendra forcément l'Italienne Carolina Kostner, trente et un ans, championne du monde 2012, qui pourrait faire ses adieux cette semaine.

COUPLES : JAMES-CIPRÈS EN EMBUSCADE

Pour ce qui sera peut-être leur dernière compétitio­n, les champions olympiques Aliona Savchenko et Bruno Massot seront les favoris pour l'or. Ce serait un premier titre mondial pour le duo allemand, même si avant d'être associée au Français, Savchenko s'est imposée cinq fois avec son ancien partenaire RobinSzolk­owy (désormais dans l'encadremen­t de leurs adversaire­s russes Tarasova-Morozov).

En l'absence des deux autres médaillés de Pyeongchan­g (les Chinois Sui Wenjing-Han Cong et les Canadiens Duhamel-Radford), les Français Vanessa James et Morgan Ciprès, cinquièmes des JO, ont la possibilit­é de monter sur leur premier podium mondial. Même s'ils n'arrivent pas dans un état de forme optimal puisque Ciprès s'est bloqué le cou et n'a pas pu s'entraîner pendant dix jours. Les Français ont du coup décidé de renoncer au quadruple salchow lancé. La décision n'est pas actée, mais ils pourraient prolonger leur carrière d'au moins une saison.

DANSE : PAPADAKIS-CIZERON SEULS AU MONDE

De leur propre aveu, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron n'ont jamais abordé des Championna­ts du monde aussi «relax». Ça se comprend. Les Canadiens Virtue et Moir, qui les ont battus lors des derniers Mondiaux et aux JO, n'ont pas fait le déplacemen­t et devraient officialis­er leur retraite. Les Français devraient donc devenir pour la troisième fois champions du monde, après leurs titres en 2015 et 2016.

Pour le reste du podium, en l'absence des médaillés de bronze olympiques, Alex et Maïa Shibutani, on peut citer les Américains Hubbell-Donohue, les Italiens Cappellini-Lanotte mais aussi la jeune génération, menée par les Russes Stepanova-Bukin.

HOMMES : LES JEUNES AU POUVOIR

Pour la première fois depuis 2011, le champion du monde ne s'appellera ni Patrick Chan (neuvième aux JO, le Canadien a mis un terme à sa carrière), ni Yuzuru Hanyu (le double champion olympique japonais soigne sa cheville), ni Javier Fernandez (l'Espagnol, médaillé de bronze aux Jeux, pourrait arrêter). Le Japonais Shoma Uno, vice-champion olympique et roi des quads, ainsi que l'Américain Nathan Chen, sont donc les favoris, sans oublier le Chinois Boyang Jin, déjà deux foismédail­lémondial.

 ??  ?? Même si Morgan Ciprès s'est blessé au cou, le couple français visera un premier podium mondial.
Même si Morgan Ciprès s'est blessé au cou, le couple français visera un premier podium mondial.
 ??  ?? Pour sa première participat­ion aux Mondiaux, la Russe Alina Zagitova n'envisage rien d'autre que l'or.
Pour sa première participat­ion aux Mondiaux, la Russe Alina Zagitova n'envisage rien d'autre que l'or.

Newspapers in French

Newspapers from France