L'Equipe

Maria et son super héros

La fan absolue de Martin Fourcade est russe. Elle ne manque rien de la vie du champion, qui l'impression­ne tellement qu'elle n'a pas osé lui demander de poser pour une photo.

- MARC VENTOUILLA­C

Maria a rencontré deux fois Martin Fourcade. Elle lui a offert un livre sur la peinture russe et un peu de caviar mais elle était trop émue pour prendre une photo avec le biathlète. Cette Russe de trente- huit ans est une fan inconditio­nnelle du Français. Et si elle n’est pas présente à Tyumen, Maria ne manque rien des exploits de son champion. Elle suit toutes ses courses et réagit sur les réseaux sociaux à tout ce qui le concerne. Durant la saison, on a du ma là imaginer un jour sans qu’elle ne publie au moins un tweet sur le Catalan. Il arrive même parfois que Fourcade lui réponde.

Pourtant, rien ne la prédestina­it à devenir accro au biathlon. De son propre aveu, le sport en général n’était même pas son truc. « La première fois où j’ai entendu parler de lui, c’est via une photo publiée sur les réseaux sociaux, dit- elle. Elle montrait les… toilettes de Sotchi ( lors des Jeux Olympiques 2014), où il n’y avait pas de cloison entre deux cuvettes. Ça m’a fait sourire. Quelque jours plus tard, j’ai fait le rapprochem­ent quand i l est devenu champion olympique. »

Et Maria est tombée sous le charme : « Pourquoi je suis devenue fan ? Parce qu’il est beau, que c’est une forte personnali­té, qu’il est toujours sympa avec les gens et qu’il a beaucoup de centres d’intérêt. » Même ses déclaratio­ns sur le dopage en Russie n’ont pas fait vaciller sa foi : « Quand il a commencé à en parler, j’étais de son côté. Je sais que le problème est réel. »

Il n’existe pas de fan- club officiel en Russie, mais Maria estime qu’ils sont environ 10 000 ( « dont beaucoup de femmes » ) à se rassembler sur les réseaux sociaux pour suivre ses aventures. Cher- cheuse en économie à Moscou, mère d’une petite fille de huit ans, elle- même tient un blog où elle partage les photos du quintuple champion olympique et traduit parfois des articles le concernant « pour contribuer à le faire connaître » .

« Martin est populaire chez nous pour toutes les raisons qui font que je suis fan de lui, dit- elle. Il y a peu de champions comme lui. Mais pour moi, la meilleure raison pour laquelle les gens aiment Martin en Russie, c’est que c’est un bon moyen de s’évader. Quand vous voyez un super héros, vous oubliez un peu tout ce qui ne va pas… »

 ??  ?? Sur Twitter, Maria commente tout ce qui concerne son idole.
Sur Twitter, Maria commente tout ce qui concerne son idole.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France