L'Equipe

Thauvin, dernière flamme olympique

Alors que la possibilit­é de le voir prolonger est presque inexistant­e, l’ailier, aux récentes prestation­s mitigées, espère finir au mieux son aventure à l’OM.

- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT MATHIEU GRÉGOIRE

MARSEILLE – Florian Thauvin fête ses 28 ans aujourd’hui et son histoire à Marseille se termine comme on pouvait l’imaginer: le dénouement a transpiré au fil des nombreux articles dans L’Équipe consacrés à sa prolongati­on de contrat, depuis près de trois ans. Stratégie de pourrissem­ent du club, perplexité grandissan­te chez le joueur, aigreur qui affleure chez les supporters autrefois conquis. En ce mois de janvier202­1, Pablo Longoria, le directeur sportif, et l’attaquant essaient de faire bonne figure, mais le scénario prévoit une fin amère.

Tout s’est joué en amont. Lors d’un dîner, par exemple, quelques semaines après le Mondial 2018, qui réunissait Jacques-Henri Eyraud et son ailier fraîchemen­t couronné au sein de la bande à Deschamps. Thauvin attendait un signe, une prise de position, «JHE» a parlé de tout, de météo et d’exemplarit­é, mais pas de cette prolongati­on. Le temps a filé, Thauvin a pris quelques rides et des coups sur la cheville droite, il s’est fait opérer à Londres en septembre2­019, il a entamé une longue rééducatio­n. Un jour, il a interrogé Andoni Zubizarret­a sur la suite, à dix-huit mois de la fin de son contrat. «On ne prolonge pas un joueur blessé» , a répondu le directeur sportif de l’époque, aux mystérieux principes.

Fan d’un joueur qu’il voulait recruter au Valence CF à l’été 2019, Longoria est arrivé trop tard pour Thauvin. Dimitri Payet est déjà consacré «marseillai­s à vie» depuis la fin juin2020. Il n’y a pas, il n’y a plus de place pour deux, financière­ment, sportiveme­nt, symbolique­ment. Ce tandem ne passera pas ses vacances sur le même vélo, comme l’a rappelé Villas-Boas vendredi, mais ils ont fait au mieux pour se supporter depuis le retour du Réunionnai­s à l’OM, en janvier201­7. Quatre ans plus tard, lundi dernier, dans l’intimité du vestiaire, Payet a piqué, Thauvin a répliqué, le duel fut cinglant, les saillies ciselées comme à la cour de Versailles à la fin du XVIIIe siècle. Cette désunion potentiell­ement explosive, un cadre du vestiaire l’avait anticipée dès septembre, nous confiant: «Trop d’ego, trop d’intérêts personnels en jeu cette saison.»

Un avenir hors de la Ligue 1

L’été dernier, Thauvin s’est parfois isolé, frustré par sa situation contractue­lle, un peu coupé d’un groupe qu’il a vu, depuis l’infirmerie, finir solide deuxième de L1 au terme d’un dernier exercice tronqué. Il s’est attaché à revenir au mieux, a pris de la confiance lors d’une première partie de saison cohérente en L1 (6 buts, 7 passes décisives). Il doit encore gagner en explosivit­é, il a vu ses adversaire­s s’adapter à ses numéros côté droit (Caio Henrique, encore, samedi à Louis-II, lors de la défaite contre Monaco, 1-3), il a tenté de mieux trouver son avant-centre via des centres du gauche rentrants au second poteau. Sa campagne européenne ratée, alors qu’il devait être un joueur clé, a déçu «AVB», qui ne lui a pas fait de reproches au niveau de l’attitude.

«Il était dans le creux physiqueme­nt au moment de la Ligue des champions, et il s’est mis beaucoup de pression », confie ainsi un intime. Sensible, bouillonna­nt, Thauvin se laisse atteindre par les critiques. Comme André Ayew et André Pierre-Gignac, en 2015, ou Nicolas Nkoulou, en 2016, dans le regard des autres, il est impliqué si son équipe gagne, il est déjà parti si elle perd. Les joueurs libres ont leur rocher de Sisyphe.

La suite s’écrira à l’étranger, à l’AC Milan ou au Séville FC, les deux clubs les plus intéressés, alors qu’un cador de Premier League est venu aux renseignem­ents pour étoffer son effectif. Et l’OM ? Fin décembre, Pablo Longoria a proposé à son entourage, de manière informelle, une infime augmentati­on salariale, une maigre prime à la signature. Et la discussion n’est pas allée jusqu’au nombre d’années de contrat.

 ??  ?? Le dépit de Florian Thauvin lors de la défaite de l’OM Monaco 1-3) samedi.
Le dépit de Florian Thauvin lors de la défaite de l’OM Monaco 1-3) samedi.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France