L'Equipe

Quand Jean Graton s’intéressai­t aux cascades

- S.B.

Dans le septième album de la série, Michel Vaillant évolue dans le monde de la cascade au côté de Gil Delamare, le mentor de… Rémy Julienne dans la réalité. Les Casse-cou est le 7e album des aventures de Michel Vaillant (1964), le personnage créé par Jean Graton en 1957 pour le Journal de Tintin. Rapidement, le dessinateu­r ne rechigne pas à placer son personnage dans une intrigue au-delà de la course automobile : Route de nuit (monde du transport routier) ou Les Casse-cou( milieu du cinéma et de la cascade). Fidèle à son souci du détail et à l’exactitude de la mise en scène pour la rendre crédible, Jean G raton–qui ne se séparait que rarement des on appareil photo pour trouver les bons angles d’ action ou figer les décors–s’ adresse doncà Gil De lamare :« Il était le plus grand cascadeur français et avait tourné dans l’Homme de Rio, le Corniaud, Fantômas, la Grande Vadrouille, le Jour le plus long, Fanfan la Tulipe. Bref, “LE cascadeur de l’ époque ”», complète Rémy Julienne dans son auto biographie.

Une Vaillante dénommée « Gil »

Comme souvent aussi, Jean Graton « remercie » ses conseiller­s en leur offrant un rôle dans ses albums. De même que le pilote

Jacky Ickx, auprès de qui le dessinateu­r prenait ses références (jusqu’au régime-moteur adéquat sur l’aiguille de compte-tours d’une F1, en « dessin embarqué » dans les rues de Monaco…), Gil Delamare est de ceux-là. Dans les Casse- cou, il est le personnage qui entraîne Michel Vaillant dans le monde inconnu du cinéma, de la cascade automobile. Il double d’abord l’acteur du film dans les scènes de course mais se laissant prendre au jeu, finit parmi l’équipe de cascadeurs de Gil Delamare au volant d’un camion que percute une Simca Beaulieu, qui envoie une Peugeot 403 dans le fossé ou se couche dans un virage. Une grande partie des planches est l’occasion de décrypter la préparatio­n minutieuse de chaque cascade, dans l’esprit « d’une étude au millimètre de chaque scène, en évaluant tous les risques pour l’exécuter seulement en étant convaincu de maîtriser tous les paramètres », avait remarqué Jean G rat on.

En hommage à Gil Delamare, une Vaillant e Gilde série intégrer a les albums en 1966, après sa mort. Comme une Ford Escort ou une Toyota Corolla, le Vaillante Gil pour suivra sa« carrière» à travers les décennies: on la retrouve même dans la saison 2 de «Michel Vaillant», servant de base à un modèle de compétitio­n en WTCC, alors que Philippe Graton a depuis longtemps pris le relais de son père à la manoeuvre.

“Michel Vaillant est complèteme­nt l’un des nôtres. Quel exemple pour les plus jeunes ! Il est l’image parfaite d’un pilote de course, conscienci­eux, ta,le, courageux et ntueux.

JACKIE STEWART, triple champion du monde de F1 en 1969, 1971 et 1973.

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France