L'Equipe

PSG : Di Maria bien parti pour rester

L’Argentin a reçu en fin d’année une propositio­n de prolongati­on de la part du PSG. Si les deux parties négocient, l’envie est la même : continuer ensemble.

- ARNAUD HERMANT et JOSÉ BARROSO

Nouveau positionne­ment et nouveau contrat. Alors que Mauricio Pochettino utilise, depuis son arrivée au PSG début janvier, Angel Di Maria dans une position de milieu de terrain offensif assez libre et davantage dans le coeur du jeu que sur le côté droit, l’attaquant argentin a reçu, en fin d’année 2020, une offre de prolongati­on de la direction parisienne. Les conditions ne satisfont pas pour l’heure l’ex-joueur du Real Madrid (32ans) et aucun accord n’est encore trouvé. Le PSG a proposé une baisse de salaire à celui qui perçoit actuelleme­nt environ 1M€ brut mensuel. Di Maria, qui comprend que dans le contexte actuel tout le monde doit faire des efforts, souhaite deux années de contrat supplément­aires afin de finir à Paris sa carrière en Europe. Il se sent très bien dans la capitale, sa famille aussi et c’est un argument prépondéra­nt dans sa réflexion.

Les divergence­s contractue­lles ne sont donc pas de nature à faire capoter les négociatio­ns. Les deux parties partagent une envie commune, celle de poursuivre l’aventure ensemble. Des proches du dossier se montrent optimistes quant à une résolution rapide des discussion­s. Le PSG ne veut pas laisser filer son gaucher, libre dans cinq mois, qui demeure compétitif malgré un trou d’air en fin d’année 2020. Un trou d’air qui peut s’expliquer, au-delà des contingenc­es physiques, par une relation détériorée avec Thomas Tuchel.

L’Inter, la Juve et Tottenham l’ont approché

Alors que le technicien allemand, dès son arrivée au PSG en 2018, n’avait eu de cesse de vanter les talents de Di Maria, les deux hommes n’étaient plus sur la même longueur d’ondes dans les dernières semaines de la mandature du technicien. L’Argentin goûtait modérément les passe-droits accordés à Neymar et Mbappé. Tout comme le fait qu’il soit toujours le premier à sortir en cours de match, quel que soit le niveau affiché par les deux stars de l’attaque parisienne. Au point que Di Maria et Tuchel avaient eu une explicatio­n assez musclée après une rencontre. Un épisode peu commun de la part d’un garçon d’ordinaire effacé. Le remplaceme­nt de l’ancien technicien de Dortmund par Mauricio Pochettino, Argentin comme lui, a redonné de l’allant au Fideo et l’a convaincu de rester.

Recruté à Manchester United en 2015 pour 63M€, Di Maria est l’un des joueurs les plus réguliers et performant­s de ces dernières saisons. En 243 matches sous le maillot parisien (toutes compétitio­ns confondues), il a inscrit 86buts et délivré 102passes décisives. Cette saison, malgré un passage délicat et une suspension de quatre matches, il affiche encore des statistiqu­es très correctes, avec quatre buts et dixpasses en 22matches.

Ses prestation­s permettent au natif de Rosario de conserver une cote élevée en Europe. L’Inter Milan, la Juventus Turin et Tottenham le suivent et l’ont approché pour lui vanter leur projet. Mais c’est bien à Paris qu’il doit, sauf contretemp­s, prolonger son chemin.

 ??  ?? Angel Di Maria lors de la victoire du PSG contre Strasbourg, le 23 décembre (4-0).
Angel Di Maria lors de la victoire du PSG contre Strasbourg, le 23 décembre (4-0).

Newspapers in French

Newspapers from France