L'Equipe

Tottenham piste Maignan, Lloris vers MU ?

Tottenham s’intéresse au gardien de Lille pour la saison prochaine, ce qui pourrait offrir à Hugo Lloris une porte de sortie. Vers Manchester United, par exemple.

- DAMIEN DEGORRE et FRANÇOIS VERDENET

Le marché européen des gardiens pourrait être intense cet été, et deux Bleus concernés : Mike Maignan et Hugo Lloris. Tottenham est très intéressé par le premier, actuel 3e dans la hiérarchie de Didier Deschamps (1 sélection), ce qui pourrait précipiter un départ du second, capitaine des champions du monde (120 sélections). Dans l’affaire, les deux pourraient y trouver un intérêt. Maignan évoluerait dans un Championna­t d’Angleterre qu’il apprécie particuliè­rement, quand Lloris serait enfin autorisé à quitter un club dans lequel il est arrivé en août 2012 et qui, jusqu’ici, a toujours fermé la porte à ses courtisans.

Sous contrat pour un an encore avec Lille, Maignan (25 ans) a des envies d’ailleurs. Il y a deux ans, Manchester United s’était renseigné mais il s’était vu opposer une fin de non-recevoir. Cette fois, la donne a changé. Le gardien lillois n’a pas prolongé son contrat et son club n’entend pas le voir partir sans indemnité. Son prix est estimé aux environs de 25 millions d’euros, ce qui, dans le contexte actuel, n’est pas à la portée de toutes les bourses, surtout pour racheter une seule année de contrat. Celles de Tottenham, si, quand bien même son président, Daniel Levy, essaiera de négocier au plus tendu.

Dans le staff des Spurs, l’actuel adjoint de José Mourinho, Joao Sacramento, qui a travaillé au L OS C pendant près de deux ans et demi, vante souvent les qualités de Maignan et son potentiel, qu’il juge énorme. À ses yeux, le gardien formé au Paris-SG représente l’avenir de ce poste et cet été serait la fenêtre idéale pour le récupérer. Mais c’est surtout Nuno Santos, l’entraîneur des gardiens du club londonien, qui est un de ses farouches partisans. Il a entraîné Maignan au quotidien de juillet201­8 à novembre20­19. Le portier des Dogues avait été élu meilleur gardien de Ligue 1 par ses pairs sous la férule du technicien portugais. Cette saison-là, Mourinho était un visiteur régulier du stade Pierre-Mauroy.

L’ancien Parisien, acheté 1,5 M€ par le LOSC en 2015, avait tapé dans l’oeil du «Special One». Sa cote n’a cessé de croître auprès du staff portugais de Tottenham.

L’AC Milan est aussi très intéressé par le gardien lillois

Dans l’hypothèse où les Spurs le séduiraien­t, Maignan ne débarquera­it pas pour devenir la doublure de Lloris. Cela tombe plutôt bien: l’actuel capitaine de l’équipe de France ne serait pas contre un changement d’air. Sous contrat jusqu’en juin 2022, il se dirait un peu résigné au sujet de la politique de son club, qui oscille entre véritables ambitions sportives et « trading » de jeunes joueurs. À 34 ans, il sait qu’il peut encore relever un dernier gros défi. Cette saison, en Premier League, il en est déjà à 10 matches sans but encaissé, plus que la précédente (6). Mais si sa cote en Angleterre est toujours très élevée, les places libres dans les grands clubs ne sont pas légion. Aujourd’hui, seul Manchester United ressemble à une terre d’accueil éventuelle. David De Gea a prolongé son contrat jusqu’en 2023 mais il n’entre plus trop dans les plans de sa direction.

Le jeu de chaises musicales pourrait donc s’orchestrer en douceur. Mais, parce qu’il y a un «mais», les Spurs ne sont pas les seuls intéressés par Maignan. En Italie, l’AC Milan, qui s’apprête à perdre Gianluigi Donnarumma, libre en juin et qui a un salaire énorme de 500 000 € net par mois, aurait également jeté son dévolu sur Maignan pour remplacer l’internatio­nal italien. Le Lillois est suivi depuis quelques saisons par Geoffrey Moncada, le directeur du recrutemen­t des Rossoneri. Ce Français est l’un des architecte­s d’une équipe rajeunie qui regoûte aux sommets de la Serie A. Si le club lombard se qualifie pour la Ligue des champions – ce qui pourrait ne pas être le cas de Tottenham –, cette piste ne serait pas complèteme­nt écartée par le gardien du LOSC et son entourage. Lille et l’AC Milan possèdent aussi des intérêts capitalist­iques communs, qui pourraient faciliter cette transactio­n. Quelques gros intermédia­ires du marché des transferts essayent aussi de s’immiscer dans ce transfert, à l’instar de Vadim Vasilyev, de Pini Zahavi ou de Luis Campos, proche de Nuno Santos.

À Milan, s’il y allait, Maignan retrouvera­it Zlatan Ibrahimovi­c, qui lui porte une affection certaine depuis leur vécu en commun au PSG, quand Maignan n’était que le 3e gardien, celui qui endurait les frappes lourdes du Suédois en fin de séance et s’arrachait pour ne rien laisser passer. Depuis, il a bien grandi.

 ??  ??
 ??  ?? Mike Maignan discute avec Hugo Lloris avant Portugal-France le 14 novembre 2020 à Lisbonne (0-1, en Ligue des nations), entre l’entraîneur des gardiens, Franck Raviot (à gauche), et l’autre adjoint Guy Stéphan.
Mike Maignan discute avec Hugo Lloris avant Portugal-France le 14 novembre 2020 à Lisbonne (0-1, en Ligue des nations), entre l’entraîneur des gardiens, Franck Raviot (à gauche), et l’autre adjoint Guy Stéphan.

Newspapers in French

Newspapers from France