L'Equipe

Statu quo quant à son avenir

-

Avec son statut de meilleur joueur de Bundesliga cette saison (20 buts, 13 passes décisives) et ses débuts internatio­naux réussis, Christophe­r Nkunku est l’un des attaquants les plus courtisés du continent. La donne est très claire. La direction de Leipzig a fait savoir à ses représenta­nts – Pini Zahavi – au cours de plusieurs réunions que l’attaquant ne partirait pas cet été. Les dirigeants, signe de leur déterminat­ion, ne répondent pas au téléphone des potentiels courtisans. Le « RBL » entend faire de lui le symbole d’un projet ambitieux et souhaite le faire prolonger (en mettant possibleme­nt une clause libératoir­e à horizon 2023). Une solution qui n’est pas, en l’état, prioritair­e dans l’esprit du camp Nkunku. Après trois ans à Leipzig, le joueur, qui apprécie particuliè­rement la Premier League, se verrait bien découvrir un environnem­ent plus compétitif à même de lui offrir une potentiell­e victoire en Ligue des champions. Quelle serait la réaction des propriétai­res allemands en cas d’offres à 80 ou 100 M€ ? En privé, ils expliquent qu’ils la repoussera­ient. Cette fermeté peut-elle résister à une offensive majeure ? Il faudra que les clubs intéressés fassent preuve de beaucoup de persuasion. Manchester United n’a jamais perdu le contact dans ce dossier. Le Real Madrid le suit également. À cinq mois de la Coupe du monde, Nkunku sait qu’en cas d’ouverture il ne devra pas se tromper. Et ne partirait qu’en cas de challenge attrayant (Newcastle part de très loin par exemple).

Newspapers in French

Newspapers from France