L'Equipe

Suivez la flèche Mbappé

Comme l’a montré son entrée en jeu décisive en Autriche, le buteur parisien est en jambes, malgré la fatigue.Sa titularisa­tion semble indispensa­ble demain dans un match contre la Croatie qu’il faut gagner.

- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL FRANÇOIS VERDENET

VIENNE – Vendredi soir, les 550 supporters français présents à Vienne ont eu droit à un rappel sympathiqu­e u stade Ernst-Happel. Juste après la fin d’Autriche-France (1-1), Guy Stéphan a mené un décrassage sous forme d’opposition en mêlant les remplaçant­s et les joueurs restés sur le banc. Chasuble violette sur le dos, Kylian Mbappé a fait trente minutes de rab dans l’équipe de Maignan, Kimpembe, Koundé ou encore Guendouzi. Le Parisien était impliqué et motivé comme pour son entrée en jeu (à la 63e à la place de Griezmann) qui a redonné des couleurs à l’attaque des Bleus. À la conclusion de la contre-attaque qui a amené l’égalisatio­n (83e), il s’est aussi signalé sur une frappe détournée miraculeus­ement par Pentz sur sa barre (87e).

Sa blessure au genou gauche contractée face au Danemark, huit jours plus tôt et qui avait nécessité sa sortie à la mi-temps, n’était plus qu’un mauvais souvenir. Le champion du monde 2018 avait envie de faire basculer ce match. Même quand il sort du banc, son poids est important.

Un trio Nkunku-Benzema-Mbappé contre la Croatie?

Le Parisien a été décisif pour la 5e fois lors de ses cinq dernières entrées en cours de jeu (3 buts, 2 passes décisives). La flèche bleue a marqué son 27e but en 56 sélections (dont 46 titularisa­tions) soit un toutes les 153 minutes. Il est le meilleur buteur tricolore sur cette saison 2021-2022 avec dix réalisatio­ns (en 8 matches plus 5 passes décisives). Son importance devient capitale pour le match de demain contre la Croatie. D’autant plus que les Bleus doivent le gagner pour croire encore dans la première place de leur groupe.

Malgré son absence des entraîneme­nts collectifs depuis six jours entre Croatie et Autriche, « KMB » est entré une demiheure. « C’était prévu comme ça, soutient Deschamps. Il avait de meilleures sensations depuis la veille. Kylian, c’est Kylian! Je préfère l’avoir dès la 1re minute. J’aurais préféré l’avoir tous les matches mais il n’a pas pu. » En passant près du doublé, le meilleur buteur de L1 (28) a montré qu’il avait encore faim en cette fin de saison. «Je ne suis pas à 100% mais si le coach a besoin de moi, je serai là, confirme le numéro10 tricolore en se projetant sur la Croatie. C’est le dernier match avant les vacances. On peut forcer un peu.»

Deschamps pourrait alors l’aligner avec sa meilleure animation offensive du moment. La tentation de reconduire le trio Nkunku-Benzema-Mbappé, qui a brillé en fin de match face à l’Autriche, est grande pour débuter contre les finalistes de la dernière Coupe du monde. «Je vais réfléchir à tout ça, concède “DD”. Christophe­r a beaucoup joué cette saison. Karim et Kylian accumulent la fatigue aussi. J’avais prévu que Karim ne joue pas toute la rencontre contre l’Autriche. Mais on devait aller chercher le résultat.» Face aux Croates aussi. Mbappé ne sera pas de trop pour baisser sans accrocs le rideau sur cette saison.

 ?? ??
 ?? ?? Kylian Mbappé en action, vendredi, contre l’Autriche.
Kylian Mbappé en action, vendredi, contre l’Autriche.

Newspapers in French

Newspapers from France