L'Equipe

«Il a manqué du carburant»

- ARRIÈRE DE LA ROCHELLE A. Co. (à Toulouse)

«Quel sentiment domine après cette défaite enbarrages?

Je retiens avant tout notre accumulati­on de fautes qui a permis auxToul ou sains de jouer chez nous. On a commis trop d’ approximat­ions, ils en ont profité et ils ontsco ré à chaque fois qu’ ils en ont eu l’ opportunit­é. On a produit d’ énormes efforts pour revenir, et après c’ était trop tard. C’ était dur d’ exister en début de match. Il a manqué du carburant parce qu’ on n’ a pas su tenir le ballon. On n’ a pas construit sérieuseme­nt notre match. Ils avaient un temps d’ avance, on était en de çà de nos standard se ton l’ a payé cash. Notre plus grand adversaire, c’ est nous-mêmes. Il a fallu qu’ on nous botte le derrière pour qu’ on réagis se. On a trop péché en début de match pour rivaliser. Comment expliquez-vous ces difficulté­s au départ? Est-ce dû à un manque de fraîcheur? Collective ment, on n’ a pas su répondre à leurs attaques, ni trouver les solutions etre basculer dans une dynamique positive pour imposer notre jeu. Toulouse nous a très bien joué, on a peut-être payé notre débauche d’ énergie de la finale( gagné contre le Leins te r en Coupe d’ Europe ,21-24) et du match contre Lyon. On s’ est réveillés trop tard. Sur les match es couperets comme ça, c’ est difficile de revenir. Pensez-vous quel eS ta d eT oul ou sain auneem prise psychologi­que sur vous? Je ne sais pas, je vous laisse trouver la réponse( sourire ). Au-delà de la série (7 revers ), il y a les conditions de cette défaite. On est passé au travers, on a été trop imprécis, trop indiscipli­nés. On a fait en sorte que ce soit Toulouse quil’emporte.

Vous achevez cette saison historique pour le club surunenote­amère…

L’ aventure humaine est forte, certains joueurs s’ arrêtent, d’ autres s’ en vont. On est quelques-uns à être arrivés depuis deux ans. On est arrivés au bon moment. On a eu la chance que tout le monde soit récompensé il y a deux semaines, maison est déçus d’ arrêter l’ aventure maintenant.Au-delàdeladé­ceptionspo­rtive, il y a la déception d’ un point de vue humain .»

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from France