L'Equipe

Perpignan reste à la fête

Dans un barrage d’accession longtemps disputé puis finalement largement remporté, l’USAP a brisé la malédictio­n des clubs du Top 14 et acquis de haute lutte son maintien dans l’élite.

- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL ADRIEN CORÉE

MONT-DE-MARSAN– Le derby basque de l’an dernier, remporté par Biarritz aux dépens de Bayonne en barrages d’accession (6-6, 6-5 t.a.b.), avait offert un sommet de suspense. Hier, le sort n’a pas poussé la filouterie vers une irrespirab­le séance de tirs au but. Mais le choc catalano-landais a tout de même réservé un duel intense, serré et indécis. Enfin, indécis… au moins pendant une cinquantai­ne de minutes. Jusqu’à cet essai du break aplati par Jeronimo De La Fuente (56e), avant la libération totale du peuple sang et or, permise par Lucas Dubois (68e) et Tristan Tedder (75e).

« C’est merveilleu­x ce que les joueurs ont fait et je les remercie, souffle l’entraîneur Patrick Arlettaz, ému. La saison ne pouvait être réussie que si on parvenait à se maintenir. C’est ce qu’on s’était promis, ce qu’on voulait faire. Et on l’a fait. Mais alors ( il souffle). Celui-là, je savais qu’il était dur mais alors de le vivre… C’était très compliqué.» Car le score final de ce barrage à la vie à la mort n’indique pas la furieuse bataille qui s’est tenue dans la fournaise landaise.

Le Stade Montois avait même mieux commencé les débats. Mais, au jeu au pied rasant décisif de Wakaya pour Laousse Azpiazu, qui avait bien lancé le candidat landais (4e), les Perpignana­is ont opposé la carte miroir.

Tristan Tedder a tapé à suivre dans le dos de la défense et Melvyn Jaminet a surgi.

“C’est un gros ouf de soulagemen­t parce que la pression était intense

CA'PIT'AINE MATHIEU ACEBES, DE PERPIGNAN Pour son dernier match avec l’USAP, avant de rejoindre le Stade Toulousain cet été, l’arrière a montré du sang-froid en résistant au retour de Mensa, avant d’aplat i r i n ex t re m i s d e v a n t D e Nardi (18e). Une action de funambule qui a relancé l’équipe d’Arlettaz. «On avait vu qu’il désertait un peu le second rideau dans l’axe, sourit Jaminet, qui revenait tout juste d’une blessure au genou gauche. On a tenté le coup et c’est passé.»

LesPerpign­anaisontpe­uàpeu imposé leur densité physique aux Montois pour prendre les devants. Seule la mêlée des Landais les faisait souffrir, offrant à Léo Coly des occasions de recoller aux basques catalanes. «On savait que Mont-de-Marsan à domicile, ce n’était pas gagné, qu’ils allaient tout donner, poursuit

Jaminet. On a passé les premières minutes à faire des erreurs techniques. Mais on n’a pas douté parce qu’on était dans le match. Une fois rétablies ces erreurs, on a réussi à mettre notre jeu en place et marquer des points.»

Il s’en est lui-même chargé, avec une franche réussite (8/9, 26points). Et la digue landaise a fini par craquer après une relance du capitaine Mathieu Acebes, achevée dans l’en-but par De La Fuente. « C’est un gros ouf de soulagemen­t parce que la pression était intense, a reconnu le leader catalan, en slip après avoir sacrifié ses habits de gladiateur à la foule. Je n’ai plus envie que l’on revienne là. J’ai envie que l’on se structure, que l’on fasse tout pour rester en

Top14. J’ai envie qu’on monte tous le niveau l’année prochaine, les joueurs, le staff, les supporters, tout le monde. Aujourd’hui, c’est un sentiment de fierté. Le gagnant, c’est le club. Il faut tout faire pour lui.»

Acebes et ses lieutenant­s auront encore l’occasion de profiter de l’éclat doré du Top 14. Même Jaminet, qui s’en va vers des objectifs bien éloignés du maintien: « Je suis très content que le club reste en Top14 la saison prochaine, je peux partir soulagé.» «On connaît très bien la Pro D2, c’est un Championna­t dur, mais on ne voulait pas y retourner» , rigole Arlettaz. Qu’il se rassure, la première division demeurera le décor des Sang et Or au moins une année de plus.

 ?? ?? Mathieu Acebes (avec le ballon), capitaine de l’USAP, à la relance hier sur les terres du Stade Montois.
Mathieu Acebes (avec le ballon), capitaine de l’USAP, à la relance hier sur les terres du Stade Montois.

Newspapers in French

Newspapers from France