L'Equipe

Fierté landaise

Le revers aux portes du Top 14 n’attristait pas plus que ça le Stade Montois, surtout heureux de son excellent parcours cette saison.

-

On aurait pu s’attendre à une soirée noyée dansleslar­mesetlessa­nglots.Maisiln’en fut rien. Au contraire. Après leur barrage d’accession largement perdu face à l’USAP, et ce malgré une résistance farouche pendant près d’une heure de jeu, les Montois ont préféré retenir le film de leur saison dans sa globalité, et pas seulements­onépilogue­caviardé.

« Ce soir, je suis vraiment très fier d’être montois, clame le capitaine sud-africain Willie Du Plessis. Je savais que la semaine dernière( 20-49contreBa­yonneenfin­alede Pro D2), ce n’était pas notre vrai visage. On était mieux aujourd’hui. On a un groupe très jeuneetlor­sdesdeuxde­rniersmatc­hes,ona beaucoup appris pour la saison prochaine. » Le manager Patrick Milhet reconnaiss­ait aussi les manques de son groupe ces dernières semaines : « Sur les matches couperets, i l faut savoir les gérer autrement.»

“Les joueurs sont des compétiteu­rs, ça ne sera pas dur de reprendre

PATRICK MILHET, MANAGER DU

STADE M'ON'TOIS Mais il clame avant tout son amour pour une équipe largement première du Championna­t cette année. « Avec 106 points, il y a quatre ans, on aurait été

champion, ajoute-t-il. C’est marrant parce que tous les supporters viennent nous voir et nous félicitent alors qu’en deux matches on prend 80 points. C’est une fierté d’avoir renoué avec les supporters landais, de retrouver un stade avec une ambiance commecelle-ci,c’estpourçaq­u’onselève.» Et qu’ils repartiron­t à l’assaut de l’Élite l’an prochain. « Les joueurs sont des compétiteu­rs, ça ne sera pas dur de reprendre, certifie Milhet. On va avoir des recrues, il faudra qu’elles nous amènent une plus-value, de l’énergie. On sera attendus mais tant mieux, ça voudra dire qu’on a fait le job.»

Newspapers in French

Newspapers from France