L'Equipe

«Je n’ai pas été impérial»

Vainqueur d’une étape le troisième jour mais en perdition hier au Plateau de Solaison, David Gaudu tire un bilan plutôt mitigé de ce Dauphiné.

- DENOTREENV­OYÉSPÉCIAL MANUEL MARTINEZ

PLATEAU DE SOLAISON – Il était un peu plus de 17h20 hier lorsque David Gaudu est arrivé devant le car de l’équipe Groupama-FDJ, posté entre le pied de la montée du Plateau de Solaison et l’autoroute blanche menant à Genève. Reléguéàla­17e placedugén­éralà plus de neuf minutes de Primoz Roglic après une défaillanc­e dans la montée finale, le Breton n’avait pas le visage des bons jours. Après un passage entre les mains des on ostéopathe et un débriefing avec ses coéquipier­s et directeurs sportifs, le leader de l’équipe de Marc M ad iot jetait un regard lucide sursacours­e.

«Quels enseigneme­nts tirez-vous de cette semaine?

D’ abord, ce que je ne voudrais surtout pas retenir, c’ est cette dernière étape où le corps a simplement dit non. Aujourd’ hui (hier ), il faisait très chaud (28° C) et je n’ étais pas dans une super journée. J’ ai craqué dans la dernière ascension. D’ un coup, les jambes et ma tête m’ ont lâché. J’ ai vite compris que c’ était fini. Votre victoire sur la3eé tape sauve-t-elleunpeul­ebilan? C’ est sûr que cette victoire à Chastreix-Sancy restera comme le point positif de la semaine. C’ est con à dire mais, ce jour-là, il restait encore vingt-cinq mecs devant et il est difficile de juger mon état de forme.Hier( samedi), jen’étaispas non plus dans une grande journée mêmes ion avait tenté des choses. D’ une manière générale, je n’ ai pas été impérial cette semaine. Je vais maintenant récupérer et j’ espère que ce Dauphiné va me permettre depasserun­cap.

“Il n’y a pas d’affolement à avoir

Votrevicto' ire' n’ a pas provoqué le dé clic que vous escomptiez? Je crois qu’ il n’ y a pas d’ affolement à avoir. Il faut savoir qu’ on a gagné une étape et que toutes les équipes n’ ont pas eu cette opportunit­é-là. Je n’ ai pas eu de nouvelles douleurs au dos et normalemen­t, ça devrait aller pour le Tour de France( 1er-24juillet). Là,jeparsà Tign es quelques jours pour un rappel d’ altitude avant de revenir en course pour les Championna­ts deFranceàC­holet( le26juin). En évoquant le Tour, que vous a inspiré la prestation de l’ équipe Jumbo-Visma? Qu’ il n’ y avait pas photo et que c’ était l’ équipe la plus forte de ce Dauphiné. Il sont gagné avec Van Aert, au jourd’ hui encore avec Vingegaard et le général pour Roglic. Il n’ yap as grand-chose à dire de plus. Derrière eux, on peut placerO’Connor( 3e) quiétaitda­ns les clous. Ensuite, à part moi qui ait craqué aujourd’ hui, le niveau était assezhomog­ène.»

 ?? ?? Tête basse et visage fermé, David Gaudu franchi la ligne escorté par ses coéquipier­s Rudy Molard et Kevin Geniets, loin des meilleurs.
Tête basse et visage fermé, David Gaudu franchi la ligne escorté par ses coéquipier­s Rudy Molard et Kevin Geniets, loin des meilleurs.

Newspapers in French

Newspapers from France