L'Equipe

Lecomte retrouve la lumière

La Française a remporté son premier succès de la saison. Un jalon important sur la route des Mondiaux en France.

- BENOÎT FURIC Leogang (AUT)

On a retrouvé le style Loana Lecomte. Non pas qu’il s’était volatilisé cet hiver dans une intersaiso­n de questionne­ments et de légers pépins physiques, mais la Française n’avait jamais réussi à le redéployer à ce niveau depuis la reprise de la saison. Hier, à Leogang (Autriche), tout s’est remis en place pour la lauréate du général de la Coupe du monde l’année passée : se placer en tête, créer un écart important et filer en solitaire jusqu’à la ligne d’arrivée.

Elle glane ainsi sa première victoire sur le format olympique cette saison et ajoute, à 22ans seulement, un sixième succès à son palmarès – record de Pauline Ferrand-Prévôt égalé. Jusque-là, un chapelet de vents contraires l’avait obligé à louvoyer.

D’abord la fracture de la clavicule, fin janvier, un « mal pour un bien » , selon son entraîneur Philippe Chanteau, qui l’a incitée à débuter la saison plus doucement, dans une rupture par rapport à l’année olympique précédente.

Adapter son programme

Ensuite, la domination sans partage de l’Australien­ne Rebecca McDonnell, intraitabl­e lors des trois premières manches dans un style proche de Lecomte. Hier, la leader de la Coupe du monde était un ton en dessous. Oubliés également, les départs en plein milieu du paquet de pilotes (à Albstadt, après une chute et un abandon lors de la short race), un exercice qu’elle ne goûte guère. En Autriche, Loana Lecomte a affiché une facilité déconcerta­nte dans les parties techniques pour éloigner toute velléité de retour.

Sitôt la course terminée, la Française expliquait à nouveau que « l’objectif n’est pas de jouer le classement général cette saison ». « Quand on avait défini que ce n’était pas la priorité, elle m’avait dit : “Oui mais j’aimerais bien gagner au moins une manche.” Voilà, c’est fait » , éclaire Philippe Chanteau.

Entièremen­t tournée vers les Mondiaux à domicile (24-28 août, aux Gets), Loana Lecomte va désormais adapter son programme. Cette victoire en appelle-t-elle d’autres, à Lenzerheid­e (Suisse, le 10 juillet), en Andorre une semaine plus tard ou en Amérique du Nord le 31juillet et le 7août ? « Il y aura forcément une coupure, précisait Chanteau hier. Ce qui est sûr, c’est que les prochaines étapes, ce sont au moins le Championna­t de France et Lenzerheid­e. » Une ou deux impasses devraient parsemer le calendrier. « À un moment donné, il faudra casser sa dynamique, juge son coach. La difficulté, c’est savoir quand et si cela se fait sur une période assez longue ou sur deux moments plus petits… »

 ?? ?? Loana Lecomte a remporté hier son sixième succès en Coupe du monde.
Loana Lecomte a remporté hier son sixième succès en Coupe du monde.

Newspapers in French

Newspapers from France