L'Equipe

Elliott contesté sur la vente de l’AC Milan

La validité de la vente du club à Red Bird Capital est attaquée devant la justice civile du Luxembourg par un ancien membre du conseil d’administra­tion. Comme à Lille, le fonds d’investisse­ment américain serait soupçonné de vouloir garder le contrôle du c

- JOËL DOMENIGHET­TI

Après l’échec des négociatio­ns avec Investcorp, le fonds souverain du Bahreïn, pour 1,150milliar­d d’euros, qui a dépassé la date d’exclusivit­é, l’AC Milan serat-il officielle­ment vendu le 6septembre à Red Bird Capital Partn e r s M a n a g e m e n t , d é j à propriétai­re du Toulouse Football Club (à 85%), pour 1,228milliar­d d’euros? Pas forcément, si l’on en croit Salvatore Cerchione. Cet associé minoritair­e de l’AC Milan (4,27% du capital) et membre du conseil d’administra­tion du club en a démissionn­é samedi. Cerchione travaillai­t depuis plusieurs années en bonne harmonie avec le fonds d’investisse­ment américain Elliott, propriétai­re de l’AC Milan depuis 2018. Il avait notamment favorisé le rachat du palace Bauer à Venise. Une entente qui serait désormais révolue.

Cerchione a déclaré dans le Financial Times que sa société ( Blue

Skye) était «mécontente de l’opacité du processus de vente. Nous sommes confus quant aux véritables motifs, surtout quand un avenir aussi brillant nous attend». Il a porté l’affaire devant une juridictio­n civile luxembourg­eoise, arguant que selon les statuts de la holding, la vente du club champion d’Italie doit obligatoir­ement se faire à l’unanimité des associés, sous peine de nullité ou de blocage. Elliott se prévaut de deux autres gérants, dans une structure similaire à celle de la holding Callisto, qui détient le LOSC (voir L’Équipe du 15 avril). Suffisant à

ses yeux pour boucler l’opération. Le projet de la cession est désormais dans les mains d’un notaire, qui doit la valider ou non, en engageant sa responsabi­lité. Au-delà de la bataille juridique qui s’annonce, ce conflit met en lumière la structure complexe mise en place dans cette opération par Elliott.

Un «ancien» propriétai­re qui resterait très influent

Au printemps, l’UEFA s’était déjà intéressée aux liens entre Elliott et le LOSC, suspectant que le fonds en soit le principal décideur. Si ces faits étaient avérés, Milan et Lille ne pourraient plus disputer la même Coupe d’Europe, conforméme­nt au règlement sur la multipropr­iété. En se désengagea­nt de Milan, Elliott réglerait le problème. Pourtant, plusieurs points permettent de douter de cette stratégie. Selon nos informatio­ns, Elliott entendrait conserver entre 30 et 49% du capital de l’AC Milan. Il prêterait également de l’argent à l’acheteur, Red Bird Capital, qui ne disposerai­t pas d’assez de cash, et ce, même s’il tenterait de lever d’autres fonds auprès de partenaire­s et d’investisse­urs existants, notamment en présentant la valorisati­on de Toulouse comme garantie. Pour le prêt d’Elliott à son acquéreur, on évoque une somme comprise entre 200 et 550M€ et un taux d’intérêt entre 7% et 8%. Ce n’est pas tout. Elliott garantirai­t à Red Bird, pour une durée de trois ans, des pertes jusqu’à hauteur de 100 M€. Il lui prêterait, si nécessaire, cet argent à un taux de 3%.

Autre indice du poids que garderait «l’ancien» propriétai­re, Elliott doit continuer de siéger au conseil d’administra­tion de l’AC Milan. Et en nommer son président, le directeur général du club, plus deux ou trois membres. Soit un total de quatre ou cinq personnes. Le conseil d’administra­tion en comprend… neuf.

Le complexe montage financier, tel que nous en avons eu connaissan­ce, prévoirait notamment la création d’une société coopérativ­e aux Pays-Bas, FootballCo, ou d’une autre, Zelus Analytics, au Delaware (USA), là où se situe le siège d’Elliott. Autant d’éléments qui font ressurgir la question suivante: en nouant de tels liens et en conservant jusqu’à 75 % du prix de vente (prêt, participat­ion au capital et garantie de pertes confondues), Elliott a-t-il réellement l’intention de vendre et se désengager du club milanais?

 ?? ?? Les joueurs de l’AC Milan, champions d’Italie de la saison 2021-2022, fêtent leur sacre.
Les joueurs de l’AC Milan, champions d’Italie de la saison 2021-2022, fêtent leur sacre.
 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from France