L'Equipe

GOURVENNEC Un an et puis s’en va

Lille et l’entraîneur finistérie­n ont officialis­é hier leur séparation à l’amiable, après une saison conclue à la 10e place. Le Portugais Paulo Fonseca devrait rapidement lui succéder.

- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT JOËL DOMENIGHET­TI

LILLE – Depuis hier soir, Jocelyn Gourvennec n’est officielle­ment plus l’entraîneur du LOSC, un an avant la fin de son contrat. Le club nordiste a salué sa collaborat­ion par un communiqué publié sur son site. Plus tard dans la soirée, le Finistérie­n a glissé quelques mots sur son compte officiel Instagram: «Une page se tourne. Je tenais à remercier mon staff, l’ensemble des salariés du LOSC, sportifs et administra­tifs, ainsi que tous les joueurs. Un groupe engagé et soudé avec qui nous avons vécu ces moments si historique­s pour le Losc! Le Trophée des champions et

ce magnifique parcours en Champions League! Mes remercieme­nts s’adressent également à tous les supporters qui m’ont soutenu tout au long de la saison. Avec toute mon amitié. Coach Gourvennec.»

La communicat­ion entérine un accord amiable placé sous le sceau de la confidenti­alité. La réalité est plus têtue. Après une année difficile sur le plan relationne­l, tumultueus­e sur le plan sportif, Gourvennec et le LOSC ne pouvaient plus continuer à travailler ensemble. Pour rappel, le 23mai au matin, le coach avait appris que son entretien de débriefing prévu dans la journée avec son PDG, Olivier Létang, était annulé. Sans en connaître la raison. Encore moins une date de reprogramm­ation. Selon plusieurs sources concordant­es, il n’a pas eu la moindre nouvelle avant cette semaine. De fait, la séparation était actée depuis quarante-huit heures. Son officialis­ation signifie seulement que les deux parties se sont accordées par écrit sur les modalités, notamment financière­s.

Ainsi, Kevin Plantet, deuxième adjoint arrivé dans le Nord l’été dernier, une semaine après Gourvennec, et lui aussi sous contrat jusqu’en juin2023, s’en va. Jorge Maciel, premier adjoint en fin de contrat, pourrait rester. Sollicité par Reims, voire l’OGC Nice en cas de maintien de Christophe Galtier, il a été directemen­t contacté par Paulo Fonseca, pressenti pour être le nouveau coach. À ce moment-là, Gourvennec était toujours en poste. Enfin, l’entraîneur des gardiens, Christophe Revel, aurait résilié un an avant la fin de son bail.

Paulo Fonseca d’accord pour deux ans

Le Portugais Fonseca, qui a entraîné l’AS Rome (ITA), le Chakhtior Donetsk (UKR) ou encore Porto (POR) est d’accord pour un contrat de deux saisons. Il est le choix d’Alessandro Barnaba, l’un des deux actionnair­es de Merlyn Partners, le fonds qui détient le LOSC. Cela signifie que l’ancien conseiller pour la vente de la Roma entend reprendre la main sur le plan sportif. Si Olivier Létang, le PDG de Lille qui reste en poste après l’épisode DNCG, avait été décideur, il n’aurait pas fait ce choix.

Jocelyn Gourvennec quitte le champion de France 2021 avec un bilan correct. Hier, une partie des supporters, dont certains l’avaient rejeté dès sa nomination, ont continué à s’en prendre à lui sur les réseaux sociaux. L’entraîneur a participé, au même titre que ses joueurs à fort caractère, à la victoire lors du Trophée des champions en août (1-0 face au PSG), à la première place de son groupe de Ligue des champions puis aux huitièmes de finale de l’épreuve face à Chelsea. Mais aussi à un Championna­t à la 10e place décevante. Un résultat lié notamment à un effondreme­nt des ressources mentales et physiques lors des huit derniers matches avant lesquels Lille était devant Monaco au classement. On peut certes lui reprocher le manque de progressio­n du jeu offensif, pas l’effectif restreint qu’il avait à dispositio­n, surtout en C1. Ni le départ des joueurs clés l’été dernier (Maignan, Luiz Araujo) ou en plein mercato hivernal (Reinildo, Ikoné).

Dans l’attente de l’officialis­ation de Fonseca, 49 ans, Lille a fait place nette. Le club nordiste n’a plusdetemp­sàperdreso­uspeine de reproduire les mêmes erreurs qu’à l’été 2021, quand l’interminab­le départ de Galtier vers Nice avait un peu plombé son avantsaiso­n. Avec le même capitaine, José Fonte, l’équipe va repartir sur un nouveau cycle. Le futur coach soutient des idées offensives affirmées. Il lui faudra reconstrui­re un effectif compétitif. Les départs de joueurs majeurs (R.SanchesàMi­lan,BotmanàMil­an, Newcastle ou au PSG) attendront certaineme­nt juillet. Avec les 64 M€ gagnés en Ligue des champions, le LOSC n’a pas besoin de vendre avant la fin du mois. Mais plutôt au début du prochain exercice comptable.

 ?? ?? Jocelyn Gourvennec, lors de la réception du Séville FC, le 20 octobre (0-0), en Ligue des champions.
Lille
Jocelyn Gourvennec, lors de la réception du Séville FC, le 20 octobre (0-0), en Ligue des champions. Lille

Newspapers in French

Newspapers from France