L'Equipe

Hausse des primes

Si les Bleus conservent leur couronne mondiale, ils recevront entre 402 000 et 446 000 euros chacun suivant leur nombre au Qatar. Une augmentati­on significat­ive par rapport à 2018.

- ÉTIENNE MOATTI

Même en période de crise, la FIFA reste une machine à cash capable d’augmenter, à l’occasion de chaque Coupe du monde, les sommes reversées aux participan­ts. Lors de la prochaine édition, cet automne (du 21novembre au 18 décembre 2022) au Qatar, elle va redistribu­er un total de 440 millions de dollars (420,8millions d’euros) aux 32 fédération­s qui ont leur sélection en compétitio­n, contre 344 millions de dollars (329M€) en 2018.

Sur ce montant, la Fédération internatio­nale prévoit notamment d’attribuer 40,2M€ au vainqueur contre « seulement » 32,2 M€ lors de la Coupe du monde précédente, en Russie. La FIFA va également récompense­r de manière plus conséquent­e tous les participan­ts, quel que soit leur parcours. Une aubaine pour les joueurs de l’équipe de France, dont les primes sont indexées sur la dotation de la FIFA, la FFF leur reversant 30% de ce montant.

Des sommes que de nombreux joueurs reversent à des associatio­ns

S’ils sont à nouveau champions du monde, les Bleus se partageron­t donc un peu plus de 12M€, soit 446 000 euros chacun si la liste finale comporte 23 noms (23 parts pour les joueurs + 4 p a r t s p o u r l e s t a f f ) e t 402000euro­s si la FIFA décide de booster les listes à 26 (26 +4), ce qui n’est pas encore décidé.Une hausse significat­ive car les Bleus avaient reçu autour de 350000 € grâce à leur titre en Russie. S’ils sont battus en finale, ils n’auront pas tout perdu puisqu’ils encaissero­nt tout de même 320000euro­s (27 parts) ou 288 000 euros (30). S’ils sont demi-finalistes, la feuille de route tracée dans nos colonnes par Noël Le Graët, le président de la FFF ( « l’objectif, c’est au moins le dernier carré, comme d’habitude. Et donner un bon spectacle» , expliquait-il), ils recevront 267000euro­s (27parts) ou 240000euro­s (30).

Dans les comptes (à l’équilibre) qui seront présentés demain matin lors de l’assemblée fédérale qui se tient à Nice, un quart de finale a été budgété, comme c’est la coutume. Les Bleus ont donc plutôt intérêt à ne pas se rater, car s’ils ne passent pas le premier tour, la FFF ne touchera que 8,6 M€ contre 16,3 M€ pour le quart de finale qui figure dans les comptes. Eux-mêmes ne recevraien­t que 95000euros (27parts) ou 86000euros (30). Lors du dernier Euro raté, avec une éliminatio­n en huitièmes de finale face à la Suisse (3-3, 4-5 aux t. a. b), ils avaient reçu, chacun, 173000euro­s.

Depuis quelques années, de nombreux joueurs, très largement rémunérés en club, ne touchent pas les sommes qui leur reviennent en sélection et les redistribu­ent à des associatio­ns caritative­s. Ces dernières peuvent donc espérer que le parcours des joueurs de l’équipe de France au Qatar leur permettra de recevoir encore un peu plus de fonds.

 ?? ?? L’équipe de France après sa victoire en finale de Coupe du monde contre la Croatie, le 15 juillet 2018 (4-2), en Russie.
L’équipe de France après sa victoire en finale de Coupe du monde contre la Croatie, le 15 juillet 2018 (4-2), en Russie.

Newspapers in French

Newspapers from France