L'Equipe

Parce qu’Arnold est un troisième-ligne déguisé

- G. Du., à Nice

Cela restera l’une des images de ce barrage gagné par Toulouse contre la Rochelle (33-28): cette action de classe d’Arnold, cette accélérati­on à la 12e minute après une pénalité rapidement jouée, et au bout de son sprint, une passe décisive, un peu ratée mais avec un magnifique rebond favorable pour son demi de mêlée Antoine Dupont. «Arnold, je ne dis pas qu’il n’est pas dans le combat mais il offre autre chose, il a un potentiel offensif incroyable, poursuit Mentières. On a vu ce qu’il a fait contre la Rochelle, c’est comme un troisième-ligne déguisé. Il est très difficile à lire et à contrer ( meilleur preneur de balle en touche du Top 14). Comme Staniforth, il influe beaucoup sur le jeu de son équipe, et si Toulouse arrive à mettre son jeu en place, on le verra beaucoup, et il gagnera son duel contre Staniforth. Et si Castres impose ses principes de combat, c’est Staniforth qui sortira vainqueur. Mais je ne peux pas vous dire quel est mon préféré, c’est comme de me demander de choisir un dessert quand vous me proposez la carte complète.»

Newspapers in French

Newspapers from France