L'Equipe

3 RAISONS DE SUIVRE LE DUEL TOM STANIFORTH VS RORY ARNOLD Parce qu’il est question de suprématie australien­ne

-

«Il n’y a pas de grandes équipes sans grands deuxième-ligne. »

La phrase est signée Thierry Mentières, ancien spécialist­e du poste. Cette demi-finale offrira un joli panel de derbys dans le derby. Parmi eux, il y aura celui que se livreront Tom Staniforth, le Castrais de 27ans (à gauche), et Rory Arnold, le Toulousain de 31ans (à droite), tous les deux Australien­s, et incontourn­ables dans leur équipe au poste de deuxième-ligne. Des rois de la touche, de la défense et des basses – mais capitales – oeuvres. On connaît mieux le premier, champion de France et d’Europe en 2021 et 26 fois internatio­nal australien. Il faudra profiter de ses dernières sorties car, cet été, il quittera le Top 14 pour découvrir le Championna­t japonais. Staniforth, qui évoluait auparavant aux Waratahs, n’a toujours pas porté le maillot des Wallabies. Sous contrat jusqu’en 2023, il réfléchit à l’idée de prolonger même s’il a expliqué il y a quelques semaines qu’il n’était pas le seul à décider et qu’il devait en parler avec son épouse.

Newspapers in French

Newspapers from France