L'Equipe

Guilhem Guirado «Ce qui me remplit de fierté…»

L’ancien capitaine des Bleus a mis un terme à sa carrière vendredi dernier à 36 ans. Sur un deuxième Bouclier de Brennus décroché avec Montpellie­r. Il revient sur plusieurs moments forts de sa carrière.

- RENAUD BOUREL

Il était d’une autre tradition française. Celle des capitaines peu causants. Ses phrases, Guilhem Guirado (36 ans) les réservait à son vestiaire, au huis clos du bureau des entraîneur­s. Comme son prédécesse­ur, Thierry Dusautoir, le talonneur aux 74 sélections et 33 capitanats a traîné une image lisse aux antipodes du personnage. Il a aussi été le visage d’un quinze de France en perdition, assumant tous les revers, même les plus gênants, sans jamais chouiner, accuser le système ou quelqu’un d’autre, même quand la malveillan­ce au pouvoir avait tenté d’avoir sa peau avant la Coupe du monde au Japon en 2019. Un parcours à en oublier sa carrière immense, ses triomphes nombreux, et l’amour éperdu qu’il voue à son sport et aux partenaire­s qu’il a croisés ici et là. En quelques photos commentées, le Catalan, qui s’est juré de rentrer au pays en longeant la Méditerran­ée pour prendre tout son temps, a accepté de revenir sur quelquesun­s des moments les plus marquants de sa carrière, qu’il vient tout juste d’achever sur un ultime Bouclier de Brennus.

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from France