L'Equipe

Le show contre l’effroi

Malgré une saison piégeuse à quatre descentes et avec un effectif qui pourrait plus bouger que l’an dernier, Lens veut continuer à être ambitieux dans le jeu.

- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL ROMAIN LAFONT

AVION (PAS-DE-CALAIS) – Le soleil brille sur Old Trafford, le nom du terrain d’entraîneme­nt situé tout au fond de la Gaillette. Un terrain qui pour cette première séance collective prend des allures de playground de basket, avec des joueurs qui travaillen­t leurs dribbles balle en main en guise de premier exercice. Le MVP lensois de la saison écoulée, Seko Fofana, est bien là et arbore un large sourire, juste à côté de la recrue Jimmy Cabot, à qui il rend une bonne vingtaine de centimètre­s.

Deux autres nouveaux sont présents pour ce retour aux affaires, les milieux Salis Abdul Samed (acheté 5M€ à Clermont) et Lukasz Poreba (libre). Ce n’est pas encore le cas de la quatrième recrue, le Polonais Adam Buksa (MLS, 6M€), et des autres internatio­naux (Clauss, Danso, Frankowski…), qui bénéficien­t de quelques jours de rab.

L’ambiance est studieuse en ce lundi après-midi et il est vrai qu’il n’y a pas de temps à perdre, dans cette saison piégeuse à quatre descentes. Une saison que le R CL souhaite dans la continuité des deux dernières, terminées à une belle septième place.

“Je ne vais pas renier ce qu’on fait depuis plus de deux ans parce qu’il y a une descente de plus H'AIS'E, FRANCK ENTRAÎNEUR DU RC LENS

«On reste sur la même lignée: se stabiliser en L1», explique Arnaud Pouille, son directeur général. Florent Ghisolfi, le coordinate­ur sportif, poursuit: «La priorité des priorités, parce qu’on n’oublie pas d’où l’on vient, c’est de se maintenir. Cette saison peut apporter beaucoup de stress et de tension car on va être pas mal d’équipes à jouer le maintien. Une fois qu’on aura bien avancé, on pourra se fixer un deuxième objectif, qui est de finir dans le top 10.»

Combiner raison à l’égard de supporters devenus gourmands et ambition dans les résultats comme dans le jeu, voilà le leitmotiv. «Je ne prépare pas les choses différemme­nt, affirme l’entraîneur, Franck Haise. On va toujours avoir l’ambition de jouer, de proposer, d’améliorer les choses. Je ne vais pas renier ce qu’on fait depuis plus de deux ans parce qu’il y a une descente de plus.»

L’entraîneur sait en revanche que son équipe pourrait être remodelée plus que l’été dernier, où seul Loïc Badé (Rennes) était parti, parmi les gros temps de jeu. Arnaud Kalimuendo est reparti de son deuxième prêt du PSG et il sera difficile de le faire revenir. Jonathan Clauss est l’objet de sollicitat­ions.

Surtout, l’entrejeu pourrait être un secteur mouvant. Cheick Doucouré est en contacts très avancés avec Crystal Palace. L’opération pourrait rapporter, bonus compris, un minimum de 25M€ au RCL. L’entourage de Seko Fofana a, lui, été approché par le PSG. Haise s’imagine-t-il perdre les deux? «Évidemment, on a tous la volonté de les garder. Mais il y a un projet club, il y a les joueurs qui ont aussi des projets. Aujourd’hui, je suis content de les voir, ils sont contents d’être là. Mais on sait tous pertinemme­nt comment les choses peuvent se passer. S’il nous manque l’un ou l’autre de nos joueurs de l’entrejeu titulaires la saison passée, ou les deux, on s’adaptera.»

D’autant que le club a les moyens de voir venir. Pouille: «On n’est pas dans l’obligation budgétaire de vendre. Si certains joueurs trouvent qu’il y a un projet plus intéressan­t pour eux, on se pose avec eux. On ne dit pas qu’il y a des joueurs intransfér­ables.» Ghisolfi complète : « Aucun joueur n’est enfermé au RC Lens. Par contre, le club est suffisamme­nt solide pour se faire respecter.»

Au rayon arrivées, le club a fait une priorité de recruter un gardien n°1, en raison de la blessure (genou) de Farinez. Ce pourrait être Brice Samba (28ans), à qui il reste un an de contrat à Nottigham Forest (promu en Premier League). Il pourrait rejoindre ainsi son ex-entraîneur des gardiens Hervé Sekli, fraîchemen­t arrivé dans le staff.

 ?? ?? Sous un soleil généreux, Franck Haise a dirigé la séance de reprise du RC Lens, hier.
Sous un soleil généreux, Franck Haise a dirigé la séance de reprise du RC Lens, hier.

Newspapers in French

Newspapers from France