L'Equipe

Rai, nouvel actionnair­e du Paris FC

Le club francilien ouvre de nouveau son capital aux Américains de Sport Bridges Venture dans lequel figure l’ancien capitaine du PSG. Le PFC compte sur lui pour attirer de nouveaux partenaire­s et développer son image, notamment au Brésil.

- ARNAUD HERMANT

C’est une informatio­n qui ne laissera pas insensible le microcosme du football parisien. Le ParisFCcom­p te un nouvel actionnair­e: Sport Bridges Venture (SBV) qui va prendre quelque 9% du capital contre plus de 3 M €. Au sein de cette entité, on retrouve Rai, l’ancien capitaine du PSG, notamment champion de France 1994 et vainqueur de la Coupe des Coupes 1996 sous les couleurs des Rouge et Bleu. Le Brésilien devient ainsi actionnair­e et jouera aussi un rôle d’ambassadeu­r pour le PFC.

«Je suis ravi que Rai nous rejoigne, autant le footballeu­r que l’homme, nous a expliqué Pierre Ferracci, le président du club, à qui Michel Denisot a présenté Rai au printemps 2021. Sa fondation, qui vient en aide à des jeunes issus des favelas, ça me parle. Il va nous aider en tant qu’ambassadeu­r à agrandir notre cercle de partenaire­s, il aura également un impacts oci étal, les actions RSE ( Responsabi­lité sociale des entreprise­s) étant de plus en plus présentes dans le football, et doit nous ouvrir les portes du Brésil. » Le PFC compte, «à notre humble niveau» , dixit son patron, tisser des liens avec des clubs brésiliens.

Rai est accompagné dans cette aventure capitalist­ique SBV de Pascal Rigo, un homme d’affaires qui a fait fortune dans la boulangeri­e aux États-Unis et s’est intéressé à la reprise des Girondins de Bordeaux l’été dernier, David Gandler, un Américain fondateur de la société fuboTV qui a racheté Molotov (plate-forme de streaming) en France, et Mat Hong, un businessma­n américain également. Sport Bridges Venture rejoint au capital du PFC Pierre Ferracci, l’actionnair­e majoritair­e avec 52-53%, le royaume de Bahreïn (19-20 %), BRI Sports Holding, qui appartient à un investisse­ur anglo-sri-lankais (19-10%), et l’avant-dernier venu, le Noah Football Group, un investisse­ur arménien, qui détient aussi 9-10% du club. «Nous attendons de SBV, outre l’apport financier, une réflexion et une ouverture sur le marché américain ainsi que leur savoir-faire dans la mise en scène de spectacles dans les stades et autour des matches» , poursuit Ferracci. Même si le sujet n’est pas d’actualité, la question de la rénovation du stade Charléty, où évolue le PFC, se posera en cas de montéeenL1.

“Cela ne change rien à ma relation avec le PSG

Ce nouvel entrant, outre son apport financier, qui conforte le budget entre 15 et 20M€ présenté à la DNCG, renforce également l’image et la marque Paris FC grâce à l’arrivée de Rai, un joueur mythique, champion du monde 1994, et figure unanimemen­t respectée. L’ancien numéro 10, âgé de 57ans, va devoir faire accepter sa décision aux supporters du PSG, qui lui vouent un culte depuis la fin de son aventure française en 1998. Depuis, il a rempli plusieurs missions pour son ancien club, notamment celle d’ambassadeu­r : en novembre 2021, par exemple, il s’était rendu au Rwanda pour inaugurer une académie PSG 100% gratuite.

«Cela ne change rien à ma relation avec le PSG, ni à l’amour que je lui porte, nousa-expliqué Rai. Je ferai toujours partie de son histoire et lui de la mienne. Notre relation va rester forte. Je pense que je serai bien reçu si je vais au Parc ou si je revois des amis du PSG. Le Paris FC n’est pas un grand rival du PSG. Si cela avait été le cas, jamais je ne l’aurais fait. Paris est la ville que j’ai aimée à travers le PSG et elle m’aime pour ce que je suis, j’ai dépassé le cadre du terrain. Entre moi et le PSG, ce sera toujours très fort. Je pense faire une communicat­ion à destinatio­n des supporters.»

 ?? ?? Rai, en polo rayé, était en compagnie de Pierre Ferracci (à sa gauche) à Charléty, le 17 mai, pour le pré-barrage de Ligue 2 contre Sochaux (1-2).
Rai, en polo rayé, était en compagnie de Pierre Ferracci (à sa gauche) à Charléty, le 17 mai, pour le pré-barrage de Ligue 2 contre Sochaux (1-2).

Newspapers in French

Newspapers from France