L'Equipe

« Longo a desservi le cyclisme féminin »

-

Cathy Marsal ne mâche pas ses mots quand elle évoque ses relations avec Jeannie Longo. « Elle n’a rien transmis, son savoir était le plus grand secret et du coup, elle n’a créé aucune vocation. Beaucoup de gamins et de gamines ont eu envie de ressembler à Bernard Hinault mais peu à Jeannie Longo. On ne se parlait pas, elle avait fait semblant de s’occuper de moi au début des années 1990 mais j’avais compris par la suite que c’était plus pour m’étouffer. J’ai mis du temps à m’en remettre, j’étais jeune, j’avais seulement 20 ans. Quand je commençais à m’intéresser à ses plans d’entraîneme­nt, à sa façon de se préparer, elle me rembarrait immédiatem­ent en me demandant pourquoi je lui posais ce genre de questions. Jamais elle n’a donné de conseil, elle n’était pas jalouse de moi mais elle voulait rester au top, être toujours la seule. Et ça a duré des années, même (Pauline) Ferrand-Prévôt a dû subir Longo, qui aurait pu être sa grand-mère. Elle a plus desservi le cyclisme féminin qu’autre chose. À cause de l’image qu’elle renvoyait, elle était toujours en conflit, ça ne nous aidait pas. Évidemment que c’est encore elle la plus connue dans l’histoire du cyclisme féminin, mais on a bien vu que ça n’a pas été suffisant pour qu’elle développe son sport par la suite. »

Newspapers in French

Newspapers from France