L'Equipe

Sénéchal repêché par la Quick-Step

-

Le tout nouveau champion de France sera bien au départ du Tour, après-demain à Copenhague. Non retenu dans un premier temps par l’équipe Quick-Step au profit de trois coureurs danois, une décision dont il s’était offusqué en évoquant des « raisons d’image, de marketing » , Florian Sénéchal a fini par être rappelé hier par sa direction sportive, conséquenc­e du test positif au Covid de Tim Declercq à son arrivée hier en Scandinavi­e. Le Nordiste, qui a eu la bonne idée de passer un test PCR dans cette optique lundi matin, effectue ainsi son grand retour sur l’épreuve, à laquelle il n’avait plus participé depuis cinq ans. « Le Tour me manque, nous avait-il confié en début de saison. Chaque année, il y a malheureus­ement quelque chose qui m’empêche d’y aller. L’an passé, la préparatio­n de Paris-Roubaix (reporté à début octobre) et des Mondiaux (où il avait aidé Julian Alaphilipp­e à décrocher le doublé et fini lui-même la course en ligne) m’avaient poussé à faire l’impasse. Cette année, j’ai vraiment très envie d’y être.

J’ai gagné une étape sur la dernière Vuelta, je souhaite vivre les mêmes émotions chez moi, en France. »

Attendu au soutien de son leader Fabio Jakobsen sur les étapes de sprint, il cherchera forcément à s’illustrer mercredi prochain sur ses terres, entre Lille et Arenberg, lui, le natif de Cambrai (Nord) qui a grandi tout près du premier secteur pavé de Paris-Roubaix, en a remporté la version juniors et a toujours fait de la reine des classiques sa course de prédilecti­on, même s’il n’y a pas souvent eu de chance.

Newspapers in French

Newspapers from France