L'Equipe

La chance du débutant

Nouveau sur gazon, nouveau en Grand Chelem, lucky-loser après le forfait de Gaël Monfils, Hugo Grenier, 141e joueur mondial à 26 ans, est au deuxième tour de Wimbledon.

- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL JULIEN REBOULLET

LONDRES – Avant ce mois de juin, le tennis sur gazon et Hugo Grenier, ça faisait deux. Il a fallu qu’il atteigne ses 26ans et la perspectiv­e de découvrir enfin Wimbledon, parce qu’avant cette année, son classement ATP ne lui permettait même pas d’envisager s’inscrire aux qualificat­ions, pour que ce grand gaillard de 1,96 m finisse par mettre les pieds dans l’herbe.

« J’étais convaincu depuis un moment qu’il avait tout pour bien jouer sur gazon, avec son service, sa qualité de retour, ses préparatio­ns courtes» , racontait hier, tout sourire, sur les bords du court n°9 où la victoire venait de basculer côté français, Gérard Solvès, 105e mondial en 1994, qui coache

Grenier au sein de l’académie de Jean-René Lisnard, à Cannes.

Son joueur venait de se sortir in extremis d’un premier tour qui fleurait bon la première fois, face au qualifié suisse Marc-Andrea Huesler (105e), pour qui c’était aussi un baptême en Grand Chelem. Heureux de voir sortir de très peu un retour bloqué adverse sur une balle de 5-3 contre lui au cinquième set, Grenier cria sa joie dix minutes plus tard, succès en poche (6-3, 7-6, 6-7, 2-6, 6-4 en 3h38). «Cette victoire, c’est un aboutissem­ent et un tremplin, lâchait-il. J’espère que ça va continuer.»

“On me dit souvent que j’ai un service spécial. J’en suis content

ce jou'eu'rintense Pour y parvenir, et accrocheur comptera sur son service. Un coup à la technique assez unique, avec cette bascule extrême que provoque la tension totale de sa jambe avant vers l’arrière, à 45 degrés, avant qu’il se projette vers le filet pour frapper de manière très compacte. «On me dit souvent que j’ai un service spécial. Je l’ai accentué depuis deux-trois ans. Parfois, je ne frappe peut-être pas la balle assez haut, mais j’ai l’élan pour aller vers l’avant. J’en suis content pour l’instant, d’ailleurs, sur ce match, j’ai servi pas mal d’aces.» Quinze, en l’occurrence.

« Son service, c’est un travail que j’avais souhaité entamer, mais j’ai fini par céder, sourit Solvès. Je voudrais qu’Hugo ait plus de poussée des jambes vers le haut, alors que lui est davantage centré sur son rythme. Il a un service rapide, il prend la balle presque montante. Si je lui dis “plus haut”, ça ne lui parle pas, si je lui dis “extension”, ça passe, c’est un compromis entre le rythme et la balle qui monte suffisamme­nt. Cette bascule, la plupart des joueurs la font au service, parfois juste en levant la pointe du pied avant, mais lui, c’est sûr, il fait un énorme transfert, un peu à la façon d’un service de volley-ball.» Prochaine démonstrat­ion demain, au deuxième tour, contre le Chilien Cristian Garin (43e).

 ?? ?? Hugo Grenier a remporté hier son premier match sur le circuit principal.
Hugo Grenier a remporté hier son premier match sur le circuit principal.

Newspapers in French

Newspapers from France