L'Equipe

Wembanyama va quitter l’Asvel

L’intérieur prodige de 18 ans a tranché. Selon nos informatio­ns, il a activé sa clause de sortie un an avant le terme de son contrat avec Villeurban­ne pour se rapprocher d’un club francilien.

- YANNOHNONA

Champion de France sans disputer la finale remportée par l’Asvel contre Monaco (3-2), car blessé au psoas en demies, Victor Wembanyama ne devrait plus porter le maillot villeurban­nais la saison prochaine, quand son nom sera appelé par la NBA en 2023. L’intérieur phénomène (2,19 m, 18 ans), dont tout le microcosme attendait depuis deux semaines la décision, a tranché.

Selon nos informatio­ns, le joueur aurait activé sa clause de sortie – dont la date était fixée au 26 juin – et devrait donc quitter Villeurban­ne un an avant le terme de son engagement avec le club rhodanien. Ce départ est un coup dur pour l’Asvel, qui avait fait une priorité de ce projet, mettant en place une cellule dédiée pour accompagne­r le joueur jusqu’à une draft dont il est annoncé numéro 1 dans la plupart des projection­s.

Désormais, l’attention va se tourner vers les points de chutes possibles pour Wembanyama. Plusieurs clubs européens, ainsi que l’équipe «Ignite» évoluant en G League (ligue de développem­ent de la NBA), spécialisé­e dans l’accompagne­ment des jeunes talents vers la draft, se sont renseignés. Mais un projet hexagonal semble garder la faveur du joueur.

La piste Paris Basketball

Comme révélé par L’Équipe à la mi-juin, Paris Basketball, qui avait déjà fait une présentati­on de son projet à Wembanyama – le club évoluait encore en Pro B –, s’est positionné et fait partie des candidats les plus sérieux pour accueillir le natif du Chesnay (Yvelines). Le club présente les avantages de pouvoir compter sur un coach renommé pour ses qualités de formateur – Jean-Christophe Prat –, d’avoir une Coupe d’Europe au calendrier (l’Eurocoupe) et d’être excellent dans les domaines de l’image et du marketing. De quoi assurer à Wembanyama un cadre alliant le développem­ent de ses talents de basketteur à celui de son image. Une autre piste francilien­ne existerait avec Boulogne-Levallois, mais le club des Hauts-de-Seine n’a pas souhaité répondre à nos sollicitat­ions, pas plus que le Paris Basketball.

Avec l’Asvel en Betclic Élite, Wemb an y a ma a tourné à 9,4 points (47 % au tir, 26 % à 3 points) et 5,1 rebonds en dixhuit minutes. En Euroligue (13 match es ), il émargeait à 6,5points (37% à 2 points, 30% à 3 points) et 3,8 rebonds en dixsept minutes.

 ?? ?? Victor Wembanyama ne devrait plus porter le maillot de l’Asvel la saison prochaine.
Victor Wembanyama ne devrait plus porter le maillot de l’Asvel la saison prochaine.

Newspapers in French

Newspapers from France