L’ES­SEN­TIEL DU MOIS

LA SUR­FACE PRO AC­CUEILLIE AS­SEZ FROI­DE­MENT

L'Informaticien - - SOMMAIRE -

Si Apple continue ou­tra­geu­se­ment à do­mi­ner le mar­ché des ta­blettes, Mi­cro­soft reste ta­pie dans l’ombre mais pour­rait en sor­tir as­sez ra­pi­de­ment. Tou­te­fois, il lui fau­dra en­core pro­gres­ser car sa nou­velle ta­blette Sur­face Pro – ver­sion qui fonc­tionne sous Win­dows 8 –, sor­tie en dé­but fé­vrier outre-At­lan­tique, a re­çu un ac­cueil plu­tôt froid avec des re­tours de tests as­sez mi­ti­gés : son prix est cri­ti­qué, et Mi­cro­soft de­vrait pro­chai­ne­ment l’abais­ser d’ailleurs, ain­si que son au­to­no­mie, sa ca­pa­ci­té de sto­ckage, son poids, sa taille, etc. On re­proche sur­tout à Mi­cro­soft un éco­sys­tème lo­gi­ciel pauvre. « Il n’y a pas d’ap­pli­ca­tions Twit­ter ou Fa­ce­book, ce qui oblige à uti­li­ser ces ser­vices dans un na­vi­ga­teur » , sou­ligne Steve Ko­vach de Bu­si­ness In­si­der. En dé­pit de toutes les cri­tiques, pour la plu­part jus­ti­fiées, tous re­con­naissent que Mi­cro­soft fait preuve d’ori­gi­na­li­té et que ce concept de ta­blette/por­table est peut-être la vé­ri­table so­lu­tion d’ave­nir dans le cadre d’une uti­li­sa­tion pro­fes­sion­nelle et per­son­nelle. Après tout, l’iP­hone ou l’iPad des pre­mières gé­né­ra­tions n’étaient pas non plus des pro­duits to­ta­le­ment abou­tis. À la mi-fé­vrier, la ta­blette Sur­face Pro de Mi­cro­soft était en rup­ture de stock aux États-Unis, mais il semble que les dis­tri­bu­teurs avaient li­mi­té leurs com­mandes. Pa­ral­lè­le­ment, BlueS­tacks pro­pose aus­si son ou­til de vir­tua­li­sa­tion pour la ta­blette, per­met­tant ain­si d’uti­li­ser sur celle-ci les ap­pli­ca­tions An­droid.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.