L’ex­pé­rience Cloud de… Nexans, 25 000 uti­li­sa­teurs

L’EX­PÉ­RIENCE CLOUD DE…

L'Informaticien - - SOMMAIRE -

Et si la DSI de­vait comp­ter pro­chai­ne­ment des ju­ristes en son sein ? Évi­dem­ment, l’évo­lu­tion de l’in­for­ma­tique en­traîne une « r »évo­lu­tion dans les di­rec­tions in­for­ma­tiques. « Nous avons réa­li­sé une étude de com­pé­tences à l’ho­ri­zon 2016 : cer­tains mé­tiers ne se­ront plus né­ces­saires » , nous ex­plique Kons­tan­ti­nos Voyiat­zis, DSI de Nexans, un in­dus­triel du câble élec­trique comp­tant 25 000 uti­li­sa­teurs, dont 5 000 sur SAP et 12 000 sur Ex­change, aux 14 000 PC, etc. Bref, un géant, épau­lé par HP dans le cadre d’un vaste pro­jet de trans­for­ma­tion en­ga­gé de­puis 2010. Mais pour le DSI, il faut avant tout « tra­vailler ef­fi­ca­ce­ment avec son par­te­naire : si nous avons un pro­blème, c’est moi le res­pon­sable, pas HP » , sou­ligne-t-il, avant de pré­ci­ser : « L’avan­tage, c’est que je peux al­ler vers un en­vi­ron­ne­ment glo­bal qui ap­porte une va­leur ajou­tée au cô­té bu­si­ness, et grâce au­quel nos équipes se concentren­t sur leurs mé­tiers. »

Vi­si­bi­li­té sur les coûts en­ga­gés

Kons­tan­ti­nos Voyiat­zis voit dans le Cloud com­pu­ting le moyen de fa­ci­le­ment di­men­sion­ner ce dont il a be­soin, de mieux gé­rer ses li­cences et d’avoir une réelle vi­si­bi­li­té sur les coûts en­ga­gés. Tou­te­fois, il concède aus­si qu’à cette taille d’en­tre­prise, les contrats, très poin­tilleux, de­viennent de vé­ri­tables en­jeux. « Nous au­rons be­soin de plus en plus de ju­ristes, car les contrats prennent beau­coup de temps pour ar­ri­ver à quelque chose de concluant » , ex­plique-t-il, même si « ce n’est pas for­cé­ment quelque chose qui al­longe les cycles d’en­ga­ge­ment en­vers un four­nis­seur » , par exemple.

Kons­tan­ti­nos Voyiat­zis, DSI de Nexans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.