L’en­jeu de la TV connec­tée

L'Informaticien - - À LA UNE TENDANCES 2013 -

C’est l’ar­lé­sienne de la fin de l’an­née 2012, par­ti­cu­liè­re­ment de­puis que Tim Cook a ré­af­fir­mé l’in­té­rêt que por­tait Apple à ce mar­ché. Evo­qué par Steve Jobs dans la bio­gra­phie réa­li­sée par Wal­ter Isaac­sonn, la TV d’Apple pour­rait – en­fin – voir le jour en 2013 et c’est dé­jà l’un des pro­duits les plus at­ten­dus. En ef­fet, tout le monde se de­mande si Apple se­ra ca­pable de re­pro­duire les rup­tures ex­cep­tion­nelles réa­li­sées avec l’iPod, puis l’iP­hone et en­fin l’iPad qui ont à chaque fois re­dé­fi­ni en pro­fon­deur les mar­chés des ba­la­deurs de mu­sique, des smart­phones puis des or­di­na­teurs tac­tiles. L’en­jeu est réel­le­ment de taille, no­tam­ment sur le plan fi­nan­cier car cette ac­ti­vi­té pour­rait gé­né­rer plus de 30 mil­liards de dol­lars de chiffre d’af­faires dès la pre­mière an­née, uni­que­ment sur la base d’un re­nou­vel­le­ment de parc dans le­quel Apple se­rait ca­pable d’ac­ca­pa­rer quelques pour­cents. En ef­fet, il se vend plus de 200 mil­lions de té­lé­vi­seurs chaque an­née et le mar­ché reste en crois­sance. Apple est-elle ca­pable de vendre 30 mil­lions d’ap­pa­reils dans le monde au prix de 1000 dol­lars l’uni­té ? Ce­la ne pa­raît pas im­pos­sible ; par­ti­cu­liè­re­ment si le­dit ap­pa­reil offre vé­ri­ta­ble­ment une rup­ture en termes de de­si­gn, de qua­li­té et de fonc­tion­na­li­tés, par­ti­cu­liè­re­ment pour ce que l’on ap­pelle la TV connec­tée qui consti­tue le grand en­jeu. Dans un ar­ticle ré­cent pa­ru sur All­things Di­gi­tal, Je­re­my Al­laire, le pa­tron fon­da­teur de Bright­cove, un ac­teur du cloud vi­deo, a in­di­qué quels pour­raient être les points clés de la iTV. En pre­mier lieu, ce té­lé­vi­seur se­rait l’ap­pa­reil de ré­fé­rence pour la té­lé­vi­sion « clas­sique » et la vi­déo à la de­mande. Itunes per­met­tra d’ac­cé­der au conte­nu de la propre bi­blio­thèque Apple mais aus­si à Net­flix, Hu­lu voire YouTube ain­si qu’à l’en­semble des vi­déos sur le web via AirP­lay. Le deuxième point est de trans­for­mer le té­lé­vi­seur éga­le­ment en con­sole de jeu, ve­nant ain­si mar­cher sur les plates-bandes des trois ac­teurs que sont Mi­cro­soft, So­ny et Nin­ten­do. D’ores et dé­jà tout le ca­ta­logue de jeux iOS se­rait ac­ces­sible et le for­mat du té­lé­vi­seur per- met­trait d’en­vi­sa­ger de nou­veaux jeux in­aces­sibles jus­qu’à pré­sent et qui sont l’apa­nage des consoles ci­tées pré­cé­dem­ment. En­fin, le der­nier chal­lenge évo­qué par M. Al­laire se­rait que le té­lé­vi­seur de­vienne le meilleur ré­cep­tacle pour les prin­ci­pales ap­pli­ca­tions iOS, un chal­lenge qui a tou­jours échoué jus­qu’à pré­sent, même si les plus grands s’y sont es­sayé. En gros il s’agit de la fa­meuse conver­gence entre l’écran de l’or­di­na­teur (dé­sor­mais sous de mul­tiples formes) et l’écran du té­lé­vi­seur. No­tons d’ailleurs que cer­taines de ces fonc­tions sont dé­jà dis­po­nibles dans l’Apple TV telle que com­mer­cia­li­sée par Apple de­puis main­te­nant deux ans.

Deux pro­duits an­ti­ci­pés

Concer­nant la stra­té­gie de dé­ploie­ment, M. Al­laire an­ti­cipe la sor­tie si­mul­ta­née de deux pro­duits. Le pre­mier se­rait une nou­velle ver­sion de l’ap­pli­ca­tion TV ac­tuelle qui per­met­trait d’avoir l’es­sen­tiel des fonc­tions évo­quées plus haut sur son propre té­lé­vi­seur. Com­mer­cia­li­sée à 150 dol­lars, ce­la pour­rait re­pré­sen­ter un mar­ché de 5 à 10 mil­liards de dol­lars. L’autre par­tie se­rait bien en­ten­du le té­lé­vi­seur qui lui­même pour­rait gé­né­rer 30 mil­liards de dol­lars de CA sup­plé­men­taire. L’in­té­gra­li­té de l’ar­ticle ré­di­gé par M. Al­laire est ac­ces­sible à cette adresse http://allt­hing­sd. com/20121217/all-i-want-for-xmas-is-my-apple-tv/. No­tons que à l’ins­tar de ce qui se passe dans le monde des smart­phones et des ta­blettes, ni Google ni Mi­cro­soft n’ont l’in­ten­tion de lais­ser à Apple trop de champ dans ce do­maine. La Google TV est dis­po­nible aux Etats-Unis et de­puis peu en Eu­rope et Mi­cro­soft ne dé­laisse pas ce mar­ché no­tam­ment au tra­vers de sa con­sole Xbox et en pri­vi­lé­giant des par­te­na­riats avec les opé­ra­teurs In­ter­net, en par­ti­cu­lier Orange pour le mar­ché fran­çais et l’ap­pli­ca­tion SmartG­lass. Bref, si tout l’en­goue­ment est au­tour du té­lé­vi­seur « griffé » Apple, le mar­ché de la TV connec­tée va bien plus loin qu’un seul ap­pa­reil, aus­si réus­si soit-il. Aus­si, nous sommes pra­ti­que­ment cer­tains que ce mar­ché se­ra l’un des prin­ci­paux en­jeux pour l’in­for­ma­tique et l’élec­tro­nique Grand pu­blic en 2013, TV d’Apple ou pas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.