Consom­ma­tion da­ta : +30, +50, +100 % ?

L'Informaticien - - À LA UNE -

« Au­jourd’hui, un mo­bi­naute consomme en moyenne 68 fois plus qu’il y a cinq ans » , rap­pelle Phi­lippe Brun d’Orange, qui a dé­jà consta­té « une hausse des usages entre 30 et 50 % de consom­ma­tion da­ta avec la 4G » . Les 5 Go cor­res­pondent donc à une « vo­lon­té de sim­pli­ci­té » même si ces for­faits sont fa­ta­le­ment ap­pe­lés à évo­luer, en fonc­tion des usages consta­tés dans les mois/an­nées à ve­nir. On ap­pré­cie­ra éga­le­ment qu’au-de­là de 5 Go, le dé­bit se­ra ré­duit. Ce qui n’est pas le cas, no­tam­ment chez SFR. Chez l’opé­ra­teur au car­ré rouge, le consom­ma­teur dis­pose de 2, 4 ou 6 Go de da­ta se­lon le for­fait choi­si. Pas­sé son quo­ta, l’uti­li­sa­teur n’au­ra plus ac­cès au ré­seau mais « pour­ra re­char­ger, 2 eu­ros pour quelques cen­taines de me­ga­oc­tets » . Chez SFR aus­si, pour le mo­ment, on scrute les évo­lu­tions des usages. « Pour nous, la consom­ma­tion en 4G est de l’ordre du double de ce qu’elle était en 3G » , es­time Alexandre Wau­quiez, chez SFR, « Les for­faits évo­lue­ront en fonc­tion de l’usage des mo­bi­nautes. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.