Pa­na­so­nic mise sur Win­dows 8

L'Informaticien - - IT & ENTREPRISE­S STRATÉGIES / PANASONIC - Ber­trand Ga­ré

Dé­cli­nées sous deux for­mats et confi­gu­ra­tions dif­fé­rentes, les ta­blettes Tough­pad FZ-G1 et JT-B1, pré­sen­tées à Mu­nich, se po­si­tionnent entre les ta­blettes grand pu­blic et les or­di­na­teurs por­tables dans les en­vi­ron­ne­ments pro­fes­sion­nels. Elles jouent la dif­fé­rence avec les ta­blettes du mar­ché par leur ré­sis­tance, leur po­ly­va­lence et la qua­li­té de la vi­sua­li­sa­tion.

Une 10 pouces très haut de gamme

La FZ-G1 se dis­tingue par une confi­gu­ra­tion très haut de gamme avec un pro­ces­seur Core i5 vP­ro d’In­tel ca­den­cé à 1,5 GHz et une ca­pa­ci­té mé­moire de 4 Go en DDR3L ex­ten­sible à 8 Go. Le sto­ckage est de 128 Go en SSD. La connec­ti­vi­té est qua­si ex­haus­tive avec de nom­breux ports ou confi­gu­ra­tions pos­sibles sui­vant les be­soins. Un APN de 3 Mé­ga­pixels as­sure des ren­dus pho­to­gra­phiques et vi­déo sur­pre­nants pour un tel type d’ap­pa­reil. L’au­to­no­mie an­non­cée est de huit heures et est ex­ten­sible à dix-sept heures avec les op­tions d’ex­ten­sion de bat­te­rie. Son poids est mi­ni pour ce type de ta­blettes dur­cies (1,1 kg). La vi­sua­li­sa­tion sur la ta­blette a été gran­de­ment amé­lio­rée avec une fonc­tion de nor­ma­li­sa­tion de la den­si­té des cou­leurs qui ap­porte un confort vi­suel ré­pu­té su­pé­rieur aux écrans Re­ti­na. Une fonc­tion is­sue des tech­no­lo­gies de té­lé­vi­sion de Pa­na­so­nic per­met de re­haus­ser la lu­mi­no­si­té pour des uti­li­sa­tions ex­trêmes en ex­té­rieur par une moindre ré­flexion. En termes de so­li­di­té, les nou­velle ta­blettes ne dé­parent pas face à leurs aî­nées de la gamme Tough­pad et peuvent sup­por­ter des chutes d’une hau­teur de 1,2 m. Le test a d’ailleurs été « mal­en­con­treu­se­ment » réa­li­sé lors de la dé­mons­tra­tion du ma­té­riel. La ta­blette ré­siste à l’eau et à la pous­sière. Sa coque est en ma­gné­sium.

Nu­mé­ro 1 des ta­blettes dur­cies en 2013

En marge du CES de Las Ve­gas, Pa­na­so­nic a convié la presse eu­ro­péenne à Mu­nich pour pré­sen­ter deux nou­velles ta­blettes dur­cies. Prin­ci­pal en­sei­gne­ment de cette an­nonce : Pa­na­so­nic est très op­ti­miste sur le fu­tur de Win­dows 8 dans le cadre pro­fes­sion­nel.

Sa pe­tite soeur JT-B1 pro­fite des mêmes tech­no­lo­gies mais a une confi­gu­ra­tion plus faible avec un pro­ces­seur ARM de Texas Ins­tru­ments ca­den­cé a 1,5 GHz avec seule­ment 1 Go de RAM et un sto­ckage de 16 Go. Elle a ce­pen­dant une fonc­tion de clés ra­pides sur les touches pour des usages ré­cur­rents. Cette ta­blette fonc­tionne sous An­droid 4.0 à la dif­fé­rence de sa grande soeur sous Win­dows 8, une des sur­prises de la FZ-G1. Pour les di­ri­geants de Pa­na­so­nic, le choix de Win­dows est ce­lui de l’ave­nir. An­droid comme Win­dows 8 vont prendre 50 % du mar­ché. « Nous pen­sons que ce­la se­ra la pro­chaine grande vague sur ce mar­ché » , ajoute Hi­roa­ki Sa­ka­mo­to, di­rec­teur en charge des so­lu­tions de ter­mi­naux chez Pa­na­so­nic. Il met en avant que le coût de ré­pa­ra­tion et la faible so­li­di­té des ta­blettes grand pu­blic dans un contexte pro­fes­sion­nel jouent en ce sens. Il constate que le coût de ré­pa­ra­tion est sou­vent équi­valent à 50 % du prix de la ta­blette au mieux et peut al­ler jus­qu’à 100 % de ce­lui-ci. L’am­bi­tion avec ces nou­velles ta­blettes est d’être le nu­mé­ro 1 sur les ta­blettes dur­cies en 2013 et de cap­ter pas moins de la moi­tié de ce mar­ché d’ici à 2015.<

Le Pa­na­so­nic FZ-G1 sous toutes ses cou­tures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.