Black­ber­ry pour ga­gner de l’ar­gent

L'Informaticien - - DÉVELOPPEM­ENT -

Se­lon une étude réa­li­sée par Evans Da­ta, les dé­ve­lop­peurs d’ap­pli­ca­tions sur iOS et An­droid ont moins de chance que les dé­ve­lop­peurs sur Black­Ber­ry pour ga­gner pas mal d’ar­gent avec leur ap­pli­ca­tion. En­core dé­dié au monde de l’en­tre­prise, la bou­tique de RIM a per­mis à 13 % des ap­pli­ca­tions pré­sentes de faire 100 000 $ ce qui reste du res­sort de « hap­py few » sur les autres plates-formes. Du fait du nombre d’ap­pli­ca­tions pré­sentes sur les bou­tiques d’Apple et de Google, les dé­ve­lop­peurs souffrent sou­vent d’un manque de vi­si­bi­li­té de leur ap­pli­ca­tion en­traî­nant de moindres ventes.

V

C’est sur la bou­tique de Black­Ber­ry que vous avez le plus de chance de faire de l’ar­gent en ven­dant votre ap­pli­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.