Un sys­tème ré­ac­tif pour la Mai­son de l’Em­ploi de l’Ouest Pro­vence

L'Informaticien - - WINDOWS SERVER WINDOWS SERVER 2012 / LES INNOVATIO -

LLes Mai­sons de l’Em­ploi ont été ins­ti­tuées en 2005 par le plan de co­hé­sion so­ciale, un pro­jet de loi de Jean-Louis Bor­loo alors mi­nistre de l’Em­ploi, du Tra­vail et de la Co­hé­sion so­ciale. Elles ont pour vo­ca­tion à être le gui­chet unique des de­man­deurs d’em­ploi en op­ti­mi­sant éga­le­ment les ser­vices aux sa­la­riés et aux en­tre­prises. La Mai­son de l’Em­ploi de l’Ouest Pro­vence est sise dans un bassin d’em­ploi for­te­ment tou­ché par la dés­in­dus­tria­li­sa­tion et se doit donc d’être très dis­po­nible et ré­ac­tive dans ses mis­sions. Elle a fait le choix de s’ap­puyer sur Win­dows Server et ses pos­si­bi­li­tés de bu­reau dis­tant. a ré­gion d’Istres, com­mune prin­ci­pale du sec­teur cou­vert par la Mai­son de l’Em­ploi de l’Ouest Pro­vence, connaît un fort taux de chô­mage dans une ré­gion où l’in­dus­trie re­pré­sente près de 30 % de l’ac­ti­vi­té. Avec 178 000 contacts par an, les 40 sa­la­riés ré­par­tis entre les an­tennes lo­cales et le siège ont be­soin d’un sys­tème très dis­po­nible et de par­ta­ger fa­ci­le­ment do­cu­ments et in­for­ma­tions. La mis­sion de la Mai­son de l’Em­ploi consiste à an­ti­ci­per les be­soins ré­gio­naux en ma­tière d’em­ploi et pour ce­la de les ar­ti­cu­ler avec les plans de for­ma­tion, d’in­for­mer afin de fa­ci­li­ter le re­tour à l’em­ploi, d’ai­der les em­ployeurs à gé­rer leurs res­sources hu­maines et à se dé­ve­lop­per, de fa­ci­li­ter la créa­tion ou la re­prise d’en­tre­prises… Son res­pon­sable Da­vid Bousquet ré­sume : « Nous sommes là pour ré­duire l’écart entre l’offre et la de­mande d’em­ploi dans notre ré­gion qui est for­te­ment in­dus­trielle. »

Un ou­til de tra­vail confor­table

Le sys­tème était au dé­part ins­tal­lé sur un en­vi­ron­ne­ment en client lé­ger de Ci­trix mais des in­ci­dents et une re­né­go­cia­tion dif­fi­cile avec le pres­ta­taire de ser­vice ont in­ci­té l’ins­ti­tu­tion à bas­cu­ler vers Mi­cro­soft. L’idée de base était de ra­pa­trier le ser­veur cen­tral dans les lo­caux du siège et de don­ner des ac­cès dé­por­tés aux uti­li­sa­teurs no­mades et dis­tants, les uti­li­sa­teurs en lo­cal tra­vaillant di­rec­te­ment sur le ser­veur. Da­vid Bousquet ajoute : « Le ser­veur étant là, il est plus fa­cile et plus ra­pide d’in­ter­ve­nir sur le ser­veur et la sé­cu­ri­té a été ain­si amé­lio­rée. Pour nous, l’im­por­tant est que “ce­la tourne” et que les ac­cès concur­rents soient sup­por­tés pour que les dos­siers par­ta­gés res­tent dis­po­nibles. »

Une confi­gu­ra­tion très rai­son­nable

La so­lu­tion fonc­tionne sur un ser­veur IBM bi Xeon avec 32 Go de RAM et deux sys­tèmes RAID. Pour les sites dis­tants, une liai­son SDSL à 2 Mo as­sure les ac­cès. Le ser­veur hé­berge des ma­chines vir­tuelles pour le sys­tème hôte, l’ad­mi­nis­tra­tion et les don­nées. La so­lu­tion a de plus per­mis de ral­lon­ger la du­rée de vie de cer­tains postes de tra­vail com­men­çant à être dé­pas­sés tout en leur pro­cu­rant des en­vi­ron­ne­ments de tra­vail à l’in­ter­face plus ré­cente. « La so­lu­tion nous a ap­por­té de la sou­plesse avec le ra­fraî­chis­se­ment de postes an­ciens ou la pos­si­bi­li­té pour les cadres de tra­vailler à par­tir de por­tables et ce pour un coût rai­son­nable ce qui était l’un des ob­jec­tifs du pro­jet. »

Une ex­ten­sion pos­sible ?

Ac­tuel­le­ment le di­rec­teur de la Mai­son de l’Em­ploi de Ouest Pro­vence ré­flé­chit à la pos­si­bi­li­té de mu­tua­li­ser son sys­tème avec d’autres as­so­cia­tions ou par­ties pre­nantes de son ac­ti­vi­té sur la ré­gion. « Ce­la nous per­met­trait d’avoir quelque chose d’en­core plus sûr » , conclut Da­vid Bousquet.

La Mai­son de l’Em­ploi de l’Ouest Pro­vence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.