OVH ré­duit ses coûts d’ex­ploi­ta­tion avec WS 2012 et IIS 8.0

L'Informaticien - - WINDOWS SERVER WINDOWS SERVER 2012 / LES INNOVATIO -

OOn ne pré­sente plus OVH, pre­mier hé­ber­geur de France et en Eu­rope. Lors de la sor­tie de Win­dows Server 2012 et d’IIS 8.0, il a vou­lu voir les nou­velles pos­si­bi­li­tés de ces nou­veaux opus avec pour ob­jec­tif d’être le pre­mier à pro­po­ser des offres sur ce nou­veau ser­veur. Après es­sais, OVH a consta­té une baisse de la consom­ma­tion mé­moire avec en consé­quence la pos­si­bi­li­té d’aug­men­ter la den­si­té dans ses centres de don­nées et donc de ré­duire ses coûts d’ex­ploi­ta­tion.

VH pro­pose de­puis peu des ser­vices d’hé­ber­ge­ment dé­diés ou mu­tua­li­sés dans les prin­ci­paux pays eu­ro­péens et dé­sor­mais au Ca­na­da, dans un centre de don­nées géant pou­vant ac­cueillir à terme 360 000 ser­veurs. Il a éga­le­ment ajou­té à son ca­ta­logue des ser­vices de té­lé­pho­nie sur IP et un ré­fé­ren­ce­ment de noms de do­maines. Ces offres sont conçues pour ré­pondre au mieux aux be­soins des clients et donc à des re­quêtes sur des ser­veurs Mi­cro­soft. L’offre s’ap­puyait sur Win­dows Server 2008 R2 et IIS 7.5. Lors de l’an­nonce de la nou­velle ver­sion de ces deux lo­gi­ciels, OVH s’est ins­crit au pro­gramme Ra­pid De­ploy­ment pour tes­ter les der­nières fonc­tion­na­li­tés. L’ins­crip­tion leur a per­mis d’en­trer di­rec­te­ment en contact avec un consul­tant de Mi­cro­soft Ser­vice, juste à cô­té de Red­mond, avec des pré­sen­ta­tions et des dis­cus­sions sur les buts de ces es­sais, ain­si que la mise en place d’une plate-forme de la­bo­ra­toire pen­dant une se­maine. Le dé­ploie­ment de Win­dows Server 2012 et de IIS 8.0 s’est réa­li­sé sur un ser­veur OVH per­son­na­li­sé équi­pé de com­po­sants In­tel spé­ciaux dont deux cartes d’in­ter­face ré­seau de 10 Go.

Des avan­cées dans l’op­ti­mi­sa­tion des res­sources

Marc-An­toine Col­let­ta, ad­mi­nis­tra­teur et dé­mons­tra­teur des so­lu­tions sur Mi­cro­soft chez OVH constate qu’ « un très gros tra­vail a été fait par Mi­cro­soft sur l’op­ti­mi­sa­tion des res­sources uti­li­sées, et la vi­tesse d’exé­cu­tion sur Po­wer­shell 3.0 a été gran­de­ment amé­lio­rée. Le mode Core est main­te­nant ma­ture et les éco­no­mies en RAM sont loin d’être ri­di­cules. Com­pa­ra­ti­ve­ment à Li­nux, les sys­tèmes Mi­cro­soft uti­li­saient beau­coup plus de mé­moire. Avec ce mode Core, mes ré­sul­tats sont très en­cou­ra­geants et il est cer­tai­ne­ment pos­sible d’al­ler plus loin dans les pro­chaines ver­sions. » Ain­si, la den­si­té a été aug­men­tée de 25 % avec 2 500 sites web dy­na­miques par ser­veur au lieu de 2 000 au­pa­ra­vant et la consom­ma­tion de mé­moire a été ré­duite de 30 %. Ces ré­sul­tats ont été ob­te­nus grâce à un tra­vail sur la confi­gu­ra­tion des pa­ra­mètres du pool d’ap­pli­ca­tions par Ap­pli­ca­tion Ini­tia­li­sa­tion Mo­dule d’IIS 8.0 (mo­dule d’ini­tia­li­sa­tion des ap­pli­ca­tions). Le mo­dule per­met d’an­ti­ci­per l’ini­tia­li­sa­tion d’une ou plu­sieurs ap­pli­ca­tions web par confi­gu­ra­tion d’IIS 8.0 tout en ac­cé­lé­rant les dé­mar­rages des sites et en ré­dui­sant la consom­ma­tion de mé­moire. L’ad­mi­nis­tra­teur peut de plus contrô­ler les be­soins en mé­moire de chaque site au fur et à me­sure de leur évo­lu­tion. L’équipe a éga­le­ment tes­té la fonc­tion d’as­so­cia­tion de cartes ré­seau ( NIC Tea­ming) : in­té­grée à Win­dows Server 2012, celle- ci per­met à plu­sieurs in­ter­faces ré­seau de s’as­so­cier pour aug­men­ter le dé­bit et évi­ter les pro­blèmes de connec­ti­vi­té en cas de dé­faillance d’une des cartes. Au bi­lan, les gains en den­si­té per­mettent de ré­duire les frais d’ex­ploi­ta­tion puisque le nombre de ser­veurs gé­rés di­mi­nue. Marc Col­let­ta conclut : « À tout point de vue, l’en­semble Win­dows Server 2012 et IIS 8.0 forment une plate-forme éco­no­mique, fa­vo­rable au dé­ve­lop­pe­ment de notre ac­ti­vi­té. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.